Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Publié le à Paris (AFP)

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- L'UE s'ouvre aux voyageurs non vaccinés des Etats-Unis -

Les ambassadeurs des 27 pays de l'UE ont donné leur feu vert mercredi à l'ajout des Etats-Unis à la liste des pays tiers dont les voyageurs, même non vaccinés contre le Covid-19, peuvent être admis dans l'Union européenne.

Outre les Etats-Unis, l'Albanie, le Liban, la Macédoine du Nord, la Serbie, Taïwan, Hong Kong et Macao ont été ajoutés à cette liste qui comprenait jusqu'alors huit pays (Japon, Australie, Israël, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Singapour, Corée du Sud et Thaïlande). L'UE avait par ailleurs décidé en mai d'autoriser les voyageurs vaccinés de pays tiers.

- Réouverture du Taj Mahal -

Le Taj Mahal, la plus grande attraction touristique d'Inde, a rouvert ses portes mercredi, après deux mois de fermeture au plus fort de la deuxième vague épidémique.

L'édifice avait déjà été fermé une première fois en mars 2020, au début de la pandémie mondiale pour ne rouvrir qu'en septembre.

- Feu vert de l'UE aux premiers plans de relance nationaux -

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen est arrivée mercredi à Lisbonne et se rendra ensuite à Madrid pour donner le feu vert de Bruxelles aux premiers plans de relance nationaux, financés par un emprunt commun inédit afin d'atténuer les dégâts économiques de la pandémie.

Le plan de relance européen de 750 milliards d'euros avait été âprement négocié par les 27 jusqu'à son adoption en juillet 2020.

- Des vaccinations obligatoires à Moscou -

Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, a annoncé une obligation de vaccination contre le Covid-19 pour tous les employés du secteur des services, afin de contrer une évolution épidémiologique "dramatique" de la situation.

- "Situation alimentaire tendue" en Corée du Nord -

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a reconnu que son pays faisait face à une "situation alimentaire tendue", ont rapporté mercredi des médias officiels.

Le régime soutient que la pandémie n'est pas arrivée sur son sol, ce dont doutent nombre d'experts. Il est "très probable" qu'elle ait "aggravé" la situation humanitaire au Nord, où 10,6 millions de personnes sont dans le besoin, avait récemment estimé le Bureau de coordination des affaires humanitaires (Ocha) de l'ONU.

- Le masque dans la rue "bientôt" abandonné en Espagne -

L'Espagne, où l'obligation de porter le masque en extérieur est extrêmement stricte depuis la fin de la première vague de la pandémie, va pouvoir l'abandonner "bientôt", a promis mercredi le Premier ministre Pedro Sanchez.

- Le Japon fixe une limite de 10.000 spectateurs -

Le Japon va fixer une limite de 10.000 spectateurs pour divers événements, dont les sportifs, a indiqué mercredi le ministre japonais en charge du dossier Covid-19, Yasutoshi Nishimura.

Ce schéma, qui devrait être officialisé cette semaine, pourrait fixer les limites d'une décision des organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août) sur le nombre de spectateurs locaux, s'il y en a, sur les sites de compétition.

- Plus de 3,8 millions de morts -

La pandémie a fait plus de 3.824.885 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 10H00 GMT.

Après les Etats-Unis (600.285 morts), les pays enregistrant le plus grand nombre de décès sont le Brésil (490.696), l'Inde (379.573), le Mexique (230.428) et le Pérou (189.261).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués. L'OMS estime que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

burs-paj/cds/thm

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info