Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Publié le à Paris (AFP)

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Etats-Unis: zoom sur des problèmes cardiaques de jeunes vaccinés -

Des experts américains doivent se réunir mercredi aux Etats-Unis pour examiner quelque 300 cas d'inflammations au niveau du coeur déclenchées après l'injection de certains vaccins contre le Covid-19, notamment chez des adolescents ou de jeunes adultes.

Ces cas ont été observés après les vaccins de Pfizer/BioNTech et de Moderna, qui ont en commun de reposer sur la technologie de l'ARN messager.

Plus de 20 millions d'adolescents et de jeunes adultes ont été vaccinés aux Etats-Unis.

- Interdiction de quitter Sydney après un nouveau cluster -

La majorité des habitants de Sydney ont interdiction de quitter la plus grande ville d'Australie à partir de mercredi en raison d'un cluster du variant Delta, ont annoncé les autorités, qui redoutent sa propagation à d'autres régions.

L'homme à l'origine du cluster serait un chauffeur travaillant pour des équipages de compagnies aériennes qui aurait été contaminé par le très contagieux variant Delta du virus, identifié pour la première fois en Inde.

Les autorités néo-zélandaises ont également renforcé les restrictions à Wellington après qu'un habitant de Sydney, qui a passé son week-end dans la capitale de l'archipel, a été testé positif à son retour.

- Plus de 3,88 millions de morts -

La pandémie a fait au moins 3.884.538 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 10H00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 602.462 décès pour cas recensés. Le Brésil, qui compte 504.717 morts, est suivi par l'Inde (390.660), le Mexique (231.505) et le Pérou (190.906).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués. L'OMS estime que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement calculé.

- Des JO sans fête -

Pas d'alcool, pas d'embrassades, pas d'acclamations, pas d'autographes: les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo ont dévoilé mercredi de nouvelles règles, très strictes, pour les spectateurs des "JO de la pandémie", à un mois de la cérémonie d'ouverture.

Toute personne enregistrant une température corporelle supérieure à 37,5 degrés lors de deux contrôles distincts se verra refuser l'entrée, ainsi que toute personne toussant ou ne portant pas de masque, sans remboursement possible si l'entrée est refusée.

Une deuxième personne liée à la délégation ougandaise arrivée samedi au Japon pour les JO a été testée positive, ont annoncé mercredi les autorités locales de la ville d'Izumisano.

- GB: les festivals menacés de disparition -

Les festivals britanniques sont menacés de disparition sans soutien supplémentaire du gouvernement, met en garde mercredi un rapport parlementaire alors que nombreux événements sont annulés en raison des restrictions liées à la pandémie de coronavirus.

burs-ang/mw/at

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info