Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Publié le à Paris (AFP)

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- L'OMS demande un contrôle des laboratoires en Chine -

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a demandé vendredi "des contrôles des laboratoires" dans la région où les premiers cas humains de Covid-19 ont été identifiés en décembre 2019, à la suite de son enquête sur l'origine de la pandémie.

Pékin avait rejeté, un peu plus tôt vendredi, les critiques du directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, sur le manque supposé de coopération de la Chine dans l'enquête sur l'origine de la pandémie.

- Rebond des cas redouté en Europe -

L'agence européenne chargée des maladies prévoit un fort rebond du nombre de cas de Covid-19 dans les prochaines semaines, avec près de cinq fois plus de nouveaux cas d'ici au 1er août du fait du variant Delta et de l'assouplissement des mesures, selon ses dernières projections publiées vendredi.

Dans sa zone incluant l'Union européenne ainsi que la Norvège et l'Islande, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) table sur une incidence de plus de 420 nouveaux cas pour 100.000 habitants pour la semaine s'achevant le 1er août, contre moins de 90 la semaine dernière.

- Retour du couvre-feu en Catalogne -

La Catalogne (nord-est de l'Espagne) s'apprête à rétablir le couvre-feu dans la plupart de ses localités, dont Barcelone, à partir du weekend, pour au moins une semaine, en raison de la progression fulgurante des contaminations par le variant Delta chez les jeunes.

D'autres régions envisagent ou prévoient des mesures similaires, dont la région de Valence (est).

- Appel contre la levée des restrictions en Angleterre -

D'influents scientifiques internationaux ont appelé vendredi le gouvernement britannique à revenir sur sa décision de lever lundi l'essentiel des dernières restrictions liées au coronavirus en Angleterre, dénonçant les risques de cette stratégie non seulement au Royaume-Uni mais aussi dans d'autres pays.

- Quarantaine obligatoire pour les Britanniques venant de France -

Les Britanniques venant de France, même entièrement vaccinés, devront continuer à observer une quarantaine à leur arrivée en Angleterre, "suite à la présence persistante de cas en France du variant Beta (du coronavirus), qui a été identifié pour la première fois en Afrique du Sud", a annoncé le gouvernement britannique.

- Réouverture de la Tour Eiffel -

Après neuf mois de fermeture, la plus longue de l'après-guerre, la Tour Eiffel a rouvert ses portes vendredi au public, avec une capacité d'accueil réduite à 50%, soit 13.000 visiteurs maximum par jour.

A partir de mercredi, le pass sanitaire sera obligatoire pour accéder au monument.

- Vaccination des soignants obligatoire en Hongrie -

La Hongrie va rendre obligatoire la vaccination anti-Covid pour les soignants, a annoncé le Premier ministre Viktor Orban.

La France avait annoncé lundi, après la Grèce, l'Italie et la Grande-Bretagne, la vaccination obligatoire pour les soignants, et pour tous les personnels travaillant au contact de personnes fragiles.

- Cinquième confinement à Melbourne -

Les rues de Melbourne étaient désertes vendredi matin, quelques heures après le début d'un cinquième confinement dans la deuxième plus grande ville d'Australie, au moment où le pays peine à contenir une nouvelle flambée épidémique.

Sydney étant depuis fin juin soumis à une mesure similaire, ce sont désormais au total plus de 12 millions d'Australiens qui sont priés de rester chez eux.

- Les USA expédient des vaccins en Afrique -

Les Etats-Unis vont expédier 25 millions de doses de vaccin contre le Covid-19 en Afrique, ont annoncé vendredi à l'AFP de hauts responsables américains et africains.

- Plus de 4 millions de morts -

La pandémie a fait au moins 4.070.508 morts dans le monde depuis décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi à 10H00 GMT.

Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 608.400 morts, suivis du Brésil (538.942), de l'Inde (412.531), du Mexique (235.740) et du Pérou (194.845).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que le nombre véritable de décès pourrait être deux à trois fois supérieur.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info