Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Publié le à Paris (AFP)

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- France: vaccination obligatoire pour les soignants -

L'obligation vaccinale contre le Covid-19 pour le personnel soignant entre en vigueur à partir de mercredi en France, une mesure qui concerne 2,7 millions de personnes mais à laquelle une minorité reste fortement opposée.

Hôpitaux, maisons de retraite, soignants libéraux, aides à domicile, pompiers, ambulanciers: pour continuer à exercer, tous les professionnels de santé ont l'obligation de recevoir au moins une injection de vaccin.

- Royaume-Uni: piqûre de rappel pour les plus de 50 ans -

Le gouvernement britannique a annoncé qu'une dose de rappel de vaccin serait proposée dès la semaine prochaine aux plus de 50 ans et aux soignants, espérant éviter un nouveau confinement cet hiver.

Les personnes âgées de 16 à 49 ans souffrant de problèmes de santé et les adultes en contact avec des personnes immunodéprimées sont également concernées.

- Appel à vendre les vaccins à l'Afrique -

L'envoyé spécial de l'Union africaine (UA) pour le Covid-19 a lancé un appel pour que les fabricants de vaccins en vendent aussi aux pays africains, où les dons de doses manquent cruellement.

Alors que les pays les plus avancés administrent des troisièmes doses, les injections ne décollent toujours pas dans les pays pauvres, notamment africains.

- Poutine cas contact -

Le président russe Vladimir Poutine a révélé mardi devoir se mettre à l'isolement et annuler sa participation à plusieurs sommets après avoir été en contact avec un collaborateur malade du Covid-19, et qui pourtant avait été vacciné.

Lui-même vacciné en mars, M. Poutine, âgé de 68 ans, a dit espérer que le Spoutnik V démontrera vraiment son haut niveau de protection contre le Covid-19. Il a dit avoir un niveau "élevé" d'anticorps.

- Confinement prolongé à Canberra -

Le confinement de la capitale australienne Canberra a été prolongé jusqu'à la mi-octobre par les autorités. Les quelque 400.000 habitants sont depuis un mois contraints de rester chez eux après la découverte d'un premier cas de Covid-19 dans la ville.

Près de 53% des plus de 16 ans du Territoire de à Canberra ont reçu deux doses de vaccin, soit le taux le plus élevé de l'île-continent, frappée depuis trois mois par une flambée de l'épidémie dans plusieurs régions.

- Antilles: rentrée adaptée à l'école -

Les élèves des Antilles françaises, notamment en Guadeloupe, ont repris lundi le chemin de l'école, dix jours après la rentrée officielle en France, pour cause de flambée de Covid-19, avant de rebasculer largement en distanciel.

- Manille allège ses restrictions -

Les Philippines vont assouplir les restrictions liées au coronavirus dans la capitale Manille, malgré le nombre record d'infections, ont annoncé les autorités, qui cherchent à stimuler l'activité économique.

Les restaurants, les églises et les salons de beauté de la région de Manille ouvriront en capacité réduite à partir de jeudi pour permettre à des dizaines de milliers de personnes de reprendre leur activité.

- Le festival de Marrakech de nouveau reporté -

Le festival du film international de Marrakech (FIFM), une des principales manifestations cinématographiques du continent africain, a été reporté "à une date ultérieure" en raison de la pandémie pour la deuxième année consécutive, ont annoncé les organisateurs.

La 19e édition de ce festival, rendez-annuel des cinéphiles du Maghreb, devait se dérouler du 29 novembre au 7 décembre dans la ville du sud marocain.

- Plus de 4,63 millions de morts -

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 4.636.530 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi mardi par l'AFP à partir de sources officielles.

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (662.131), devant le Brésil (587.066), l'Inde (443.213), le Mexique (267.969) et le Pérou (198.799), selon les chiffres officiels.

L'OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé.

burs-kd-fm/mw/fjb

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info