Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Publié le à Paris (AFP)

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Allemagne: obligation vaccinale pour les soignants -

Les parlementaires allemands ont adopté vendredi une loi contraignant le personnel médical à se faire vacciner contre le Covid-19, premier pas avant une obligation vaccinale élargie à toute la population attendue au début de l'année prochaine.

Les salariés concernés auront jusqu'au 15 mars 2022 pour prouver leur vaccination complète.

- ... et en République tchèque, pour une partie de la population -

La République tchèque rend les vaccins Covid-19 obligatoires pour les personnes âgées de plus de 60 ans à partir du 1er mars.

L'obligation s'appliquera aussi aux personnels de santé, aux policiers, aux pompiers et aux militaires.

- Vaccination complète pour aller au Ghana -

Une preuve de vaccination complète sera obligatoire à partir de dimanche minuit pour les voyageurs décidant de se rendre au Ghana, qui tente d'éviter une nouvelle vague d'infections.

- Non vaccinés : la Suisse se prépare à durcir le ton -

Le gouvernement suisse a proposé une série de restrictions pour les non vaccinés face à la multiplication des cas et une situation épidémiologique qualifiée de "très critique" et à l'évolution "défavorable".

Ces mesures sont soumises à la consultation jusqu'au 14 décembre auprès des cantons et des milieux intéressés afin de connaître leurs positions.

- Assouplissement des règles en Slovaquie -

Le gouvernement slovaque a autorisé la réouverture des magasins, des stations de ski et des églises aux personnes vaccinées ou ayant guéri du Covid.

- Afrique du Sud: dose de rappel Pfizer en janvier -

Une dose de rappel du vaccin Pfizer sera administrée à partir de janvier en Afrique du Sud, pays qui a détecté le variant Omicron.

L'Afrique du Sud, qui connaît une hausse exponentielle des contaminations depuis l'apparition d'Omicron, est officiellement le pays africain le plus touché par le virus avec plus de trois millions de cas et plus de 90.000 morts.

- Matches de foot sans spectateurs en Chine -

Les matches de football de la première division chinoise se joueront sans spectateurs jusqu'à la fin de la saison, début janvier, pour limiter les risques de contamination, a annoncé la Chinese Super League, alors que Pékin s'apprête à accueillir les Jeux olympiques d'hiver (4-20 février 2022).

- Pas de fête de Noël à Downing Street -

Aucune fête de Noël ne sera organisée à Downing Street cette année, après l'indignation provoquée par des révélations sur la tenue d'un rassemblement le 18 décembre 2020, dans une période de strictes restrictions liées à la pandémie de coronavirus.

Le porte-parole du Premier ministre britannique Boris Johnson a indiqué que cette décision a été prise "suite au plan B", une série de restrictions annoncée par le gouvernement pour ralentir la poussée du variant Omicron, et suite "aux dernières données dont nous disposons" sur la situation sanitaire.

- Près de 5,3 millions de morts -

La pandémie a fait au moins 5.286.793 morts dans le monde depuis fin 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles, vendredi en milieu de journée.

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 794.648 morts, devant le Brésil (616.457), l'Inde (474.735), le Mexique (296.188) et la Russie (287.180).

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie dans le monde pourrait être deux à trois fois plus élevé.

burs-paj-acm/ber/mm

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info