Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Publié le à Paris (AFP)

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Manifestations contre le pass sanitaire en France

Des manifestations contre le pass sanitaire ont été organisées samedi en France pour le 23e week-end consécutif, mobilisant un peu plus avec 25.000 personnes environ dans les rues de différentes villes, selon les autorités.

Le ministère de l'Intérieur a recensé 131 actions dans toute la France et à Paris, selon la préfecture de police, les manifestants étaient 5.500, dont 4.900 à l'appel d'un mouvement d'extrême droite, les Patriotes de Florian Philippot.

La semaine dernière, plus de 20.000 manifestants, réfractaires pour certains à la vaccination, dont environ 4.200 dans la capitale française, avaient défilé, selon la police, et 18.600 la semaine d'avant, dont 3.400 à Paris.

- L'Allemagne classe le Royaume-Uni dans la catégorie des pays les plus à risque

Les autorités allemandes ont annoncé samedi soir le classement du Royaume-Uni dans la catégorie des pays frappés par la pandémie de Covid-19 les plus à risque, ce qui va entraîner de nombreuses restrictions de déplacement.

Cette décision prendra effet à partir de "dimanche à minuit", a déclaré l'autorité de veille sanitaire RKI, précisant que les personnes arrivant de Grande-Bretagne devraient se soumettre à une quarantaine obligatoire de deux semaines en Allemagne, y compris pour les personnes vaccinées ou guéries du Covid-19.

Plusieurs autres pays européens, comme la France, ont déjà pris des disposition pour limiter l'entrée sur leur sol des voyageurs en provenance du territoire britannique.

- Pays-Bas: confinement pendant les fêtes de Noël

Les Pays-Bas seront placés dès dimanche en "confinement", pour la période des fêtes de Noël, afin de tenter de stopper la cinquième vague de Covid-19 et la forte progression du variant Omicron, a annoncé samedi le Premier ministre néerlandais Mark Rutte.

- France: restrictions en vue pour le Nouvel An

Le Conseil scientifique a appelé le gouvernement français à instaurer des "restrictions significatives" face au risque de transmission de l'épidémie à l'occasion du réveillon du Nouvel An, dans un avis publié samedi.

La mairie de Paris a annoncé l'annulation du feu d'artifice et des concerts du Nouvel An prévus sur les Champs-Elysées.

"Si tout va bien", la vaccination des 5-11 ans devrait commencer mercredi en France, selon le ministre de la Santé Olivier Véran.

La dose de rappel sera rendue obligatoire pour les soignants et les pompiers à partir du 30 janvier.

- Procédure d'alerte à Londres

Le maire de Londres Sadiq Khan a déclenché une procédure d'alerte impliquant une réponse coordonnée des services publics pour freiner la propagation d'Omicron.

Ce dispositif avait déjà été activé le 8 janvier 2021 au moment où les hôpitaux londoniens étaient menacés de submersion.

- La Turquie promet 15 millions de doses de vaccins anti-Covid à l'Afrique

La Turquie va envoyer 15 millions de doses de vaccins anti-Covid en Afrique, a promis samedi le président Recep Tayyip Erdogan lors d'un sommet réunissant plusieurs dizaines de dirigeants du continent à Istanbul.

Les chercheurs turcs ont développé leur propre vaccin, le "Turkovac" et déposé une demande d'approbation d'urgence: dès que ce sera fait, ce vaccin sera partagé avec l'Afrique, a promis le président.

- Obligation vaccinale pour les salariés américains

Des dizaines de millions de salariés américains seront contraints à la vaccination d'ici au 4 janvier, sous peine de devoir se faire tester très régulièrement.

- Plus de 5,33 millions de morts

La pandémie a fait plus de 5,33 millions de morts dans le monde depuis fin 2019, selon un bilan établi à partir de chiffres officiels par l'AFP vendredi à la mi-journée.

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 806.260 décès, devant le Brésil (617.754), l'Inde (476.869) et le Mexique (297.356).

L'OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie dans le monde pourrait être deux à trois fois plus élevé.

burx-cn/ybl

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info