Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Publié le à Paris (AFP)

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Noël assombri par la pandémie -

Plusieurs milliards de personnes ont célébré Noël samedi, des festivités entravées pour la seconde année consécutive par la pandémie de Covid-19.

Plus de 5.600 vols ont notamment été annulés par les compagnies aériennes tandis que des milliers d'autres étaient retardés dans le monde, le variant Omicron venant perturber les voyages pendant ces fêtes.

- A Londres, pas de trêve pour la vaccination -

Face à la propagation fulgurante du variant Omicron au Royaume-Uni, la campagne de rappel du gouvernement, menée à des rythmes sans précédent, ne prend pas de pause pour Noël.

Le Premier ministre Boris Johnson a décrété la mobilisation générale pour offrir une dose de rappel à tous les adultes du Royaume-Uni d'ici à la fin de l'année.

Plus de 32 millions de personnes ont déjà bénéficié de cette troisième dose, soit 56% des 12 ans et plus, avec un rythme qui approche le million d'injections par jour.

- Plus grand nombre de cas depuis 4 mois en Chine -

La Chine a signalé samedi 140 nouveaux cas de coronavirus, le chiffre le plus élevé depuis quatre mois, tandis que les autorités tentent de contenir l'épidémie dans plusieurs régions, dont la ville de Xi'an, où des millions de personnes sont confinées et où la plupart des contaminations se sont produites.

La Chine, qui a jusqu'ici maîtrisé avec succès l'épidémie sur son sol et n'a enregistré que deux morts en un an et demi, est en état d'alerte alors qu'elle doit recevoir en février les Jeux olympiques d'hiver dans sa capitale Pékin.

Les cas de Xi'an se sont jusqu'à présent propagés à cinq autres villes, dont Pékin, selon les médias d'État, alimentant les craintes quant à la rapidité d'une propagation.

- Omicron dominant au Portugal -

Le variant Omicron est devenu dominant au Portugal (61,5% des cas), alors que le pays a enregistré vendredi un record de nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures depuis fin janvier, a annoncé la Direction générale de santé (DGS).

La mortalité et les hospitalisations en soins intensifs restent "stables".

- Plus de 5,39 millions de morts dans le monde

La pandémie a fait au moins 5.391.404 morts dans le monde depuis fin 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles samedi à 11h GMT.

En valeur absolue, les pays qui ont enregistré le plus de morts sont les Etats-Unis (816.436), le Brésil (618.392), l'Inde (479.520) et la Russie (302.250).

Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, suivi par la Hongrie et la Bosnie.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

burx-jba-npk/cds/ial/

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info