Coupe de France: Lens et Lorient à la trappe, l'US Montagnarde aussi

Publié le à Paris (AFP)

La réunification des clubs professionnels et amateurs en 16es de finale de Coupe de France a été fatale à Lens et Lorient, surpris par le Red Star (N1) et Le Puy Foot (N2), samedi lors d'une journée cruelle pour le petit poucet métropolitain l'US Montagnarde.

Si la magie de la coupe a encore fait effet, dans cette 104e édition au format bousculé par la crise sanitaire, les cadors de Ligue 1 que sont le Paris SG et Lyon n'ont cependant pas tremblé devant des adversaires à leur portée.

Avec une équipe remaniée, les Parisiens ont coulé Brest (3-0) sur un doublé de Kylian Mbappé (9e, 73e) et une réalisation de Pablo Sarabia (44e), déjà buteur mercredi à Bordeaux. A l'infirmerie depuis un mois, Angel Di Maria a disputé les trente dernières minutes, une bonne nouvelle supplémentaire pour les vice-champions d'Europe à quatre jours de la réception du Barça en Ligue des champions.

L'OL de Rudi Garcia s'est aussi offert un lifting gagnant face aux "Lionceaux" de Sochaux (5-2), adversaires de L2 tenaces et volontaires griffés par les partenaires du jeune Rayan Cherki. Titulaire, le jeune attaquant de 17 ans s'est distingué par un doublé et une passe décisive.

Dans un autre duel L1/L2, le FC Metz s'est également qualifié avec autorité devant Valenciennes (4-0) avec deux buts inscrits dans chaque période.

Parmi les formations de l'élite, c'est Montpellier qui a le plus peiné à se qualifier pour les 8es de finale. Les Héraultais ont évité le piège tendu par Alès-en-Cévennes, club de 5e division (N3), grâce à Gaëtan Laborde, buteur (84e, 2-1) vingt minutes après son entrée en jeu.

- Red Star renversant -

Le couperet est en revanche tombé sur des Lorientais dépassés sur le terrain du Puy-en-Velay, une équipe de quatrième division qui a fait la différence à l'heure de jeu sur l'unique but de la partie (61e, 1-0).

Les Lensois, étonnants cinquièmes de Ligue 1, ont eux mordu la poussière au stade Bauer de Saint-Ouen où le Red Star, club populaire de la banlieue nord de Paris, a marqué le but du 3-2 à la 91e minute par le remplaçant Alan Dzabana.

Chez elle, l'équipe de Seine-Saint-Denis s'est sublimée après l'arrivée inopinée en seconde période d'une trentaine de fidèles supporters rebelles, formant un mini-kop avec chants, écharpes aux couleurs du club et respect des gestes barrière... jusqu'au but vainqueur.

Le huis clos a craqué et Lens aussi. Menés au score rapidement, les Sang et Or ont renversé les Franciliens avant de s'endormir. "Même à 2-1, on avait à cœur de tout donner, ne pas calculer les efforts et se sortir les tripes pour aller chercher cette victoire. Et on a réussi", s'est réjoui le héros Dzabana.

Les Bretons de l'US Montagnarde, en Regional 1 (6e div.), ont crû pouvoir s'offrir un finish aussi joyeux en arrachant une séance de tirs au but inespérée à la 91e minute (3-3) face à Saumur, club de N3. Malheureusement pour eux, leur rêve s'est envolé avec une dernière tentative non cadrée.

Le costume de petit poucet revient désormais au Club franciscain, adversaire d'Angers dimanche. En cas d'exploit, l'équipe venue de Martinique serait la première formation d'outre-mer à atteindre les 8es de finale.

Dans l'après-midi, les Haut-Savoyards de Rumilly-Vallières (N2) ont surpris Annecy (N1) à l'issue d'une séance de tirs au but, alors que les deux équipes étaient à 1-1 à la fin du temps réglementaire.

L'équipe de Sedan, redescendue au quatrième échelon national (N2), a de son côté fait la différence après la pause pour s'imposer 2-0 devant Saint-Louis Neuweg, une équipe de N3 située dans le Haut-Rhin.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info