Covid: le Delta inquiète, nouvelles restrictions à Sydney et en Israël

Publié le à Sydney (AFP)

La pandémie de Covid-19, dont le variant Delta très contagieux se propage dans le monde, suscite de nouvelles inquiétudes : l'Australie a reconfiné vendredi certains quartiers de Sydney, et Israël rétabli l'obligation du port du masque dans les lieux publics fermés.

L'Afrique, loin derrière le reste du monde dans la course à la vaccination, est elle frappée par une troisième vague de contaminations, qui met sous pression des hôpitaux en manque de moyens et déjà éprouvés.

Quelques milliers de Sud-Africains ont manifesté vendredi à Pretoria à l'appel du parti d'opposition Economic Freedom Fighters (EFF) pour réclamer l'accélération des vaccinations contre le Covid-19, alors que le pays est frappé par cette troisième vague.

En Australie, pays qui a jusqu'à maintenant plutôt bien contenu la propagation du Covid-19, les autorités ont ordonné le confinement de quatre quartiers du centre de Sydney depuis vendredi minuit pour tenter de juguler la propagation du variant Delta, d'abord identifié en Inde.

Un total de 65 personnes ont été testées positives cette semaine, qui étaient toutes en lien avec un chauffeur qui conduisait des équipages de compagnies aériennes de l'aéroport de Sydney jusqu'aux hôtels de quarantaine.

- Inquiétudes en Israël -

Plusieurs pays connaissent une recrudescence de nouveaux cas, au moins en partie liée à la diffusion du variant Delta, déjà responsable d'une reprise épidémique au Royaume-Uni depuis quelques semaines.

Israël a annoncé vendredi de nouvelles restrictions face à une hausse des contaminations : le pays, qui se targuait d'être sorti en premier de la crise sanitaire grâce à une vaste campagne de vaccination, a rétabli l'obligation du port du masque dans les lieux publics fermés et les entreprises.

Moscou, épicentre en Russie de la recrudescence du coronavirus portée par le variant Delta, a annoncé le retour du télétravail obligatoire pour 30% des employés des entreprises.

L'Ouzbékistan a battu vendredi son record de nouvelles contaminations quotidiennes au coronavirus depuis le début de l'année et a introduit des restrictions dans sa capitale. L'identification du variant Delta sur le territoire laisse craindre une flambée de l'épidémie dans ce pays de 34 millions d'habitants.

Egalement confronté à une recrudescence de l'épidémie due au variant Delta, le Portugal a décidé d'interrompre la levée progressive de ses restrictions sanitaires, et même de les resserrer à Lisbonne.

L'Allemagne a d'ailleurs ajouté le Portugal et la Russie à sa liste des pays "à variant", ce qui interdit pratiquement toutes les arrivées en provenance de ces deux pays.

- Cluster géant en Espagne -

En Espagne, où le port du masque n'est plus obligatoire à l'extérieur à compter de ce samedi, un voyage d'étudiants dans l'archipel des Baléares a entraîné un "cluster" géant de plusieurs centaines de cas de Covid-19 et le placement de plusieurs milliers de jeunes en quarantaine dans sept régions du pays.

La Suisse a aussi décidé de lever ce samedi une bonne partie des restrictions encore en place, notamment le port du masque à l'extérieur. Il sera aussi plus facile de rentrer dans le pays.

Vendredi, l'Islande est devenue le premier pays européens à lever toutes les restrictions nationales liées à l'épidémie de Covid-19, grâce à l'avancée de la vaccination sur son territoire.

En Italie, c'est à partir de lundi que les masques pourront tomber à l'extérieur. Le couvre-feu sera aussi levé dans le Val Aoste, dernière région où il était encore en vigueur.

Si l'épidémie de Covid connaît une relative embellie --avec un nombre de nouveaux cas rapportés dans le monde au niveau le plus faible depuis février, selon l'OMS--, le variant Delta pourrait provoquer un rebond dès cet été si rien n'est fait pour le contrer précocement, avertissent spécialistes et autorités sanitaires.

- "Plus de liberté" -

Se vacciner est synonyme de "plus de liberté" notamment pour voyager, ont vanté la commissaire européenne à la Santé Stella Kyriakidès et le ministre français de la Santé Olivier Véran, vendredi, jour de l'entrée en vigueur du pass sanitaire européen.

Aux Etats-Unis, la ville de San Francisco a annoncé qu'elle allait demander à tous ses employés municipaux de se faire vacciner contre le Covid, sous peine de sanctions pouvant aller jusqu'au licenciement.

burx-slb/ial/alc/roc

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info