Covid: le sport professionnel de nouveau perturbé

Publié le à Berlin (AFP)

L'actuelle vague de Covid-19 impacte le sport professionnel, notamment en Grande-Bretagne, où la Premier League est frappée de plein fouet par les contaminations de joueurs, tandis que la Coupe d'Europe de rugby est menacée par les restrictions de voyages.

Rien à voir, pour l'instant, avec la situation de 2020, lorsque toutes les compétitions ont été mises à l'arrêt pendant des mois dans le monde entier. Mais la recrudescence du virus et les mesures imposées par les autorités perturbent fortement certaines disciplines.

. Premier League chamboulée

Neuf matches de Premier League, dont six ce week-end, ont déjà été reportés en raison de la contamination de joueurs, et la liste des clubs touchés s'allonge de jour en jour.

"Le club n'a plus assez de joueurs de l'équipe première valides", a assuré jeudi la direction de Leicester, dont deux rencontres ont été reportées jeudi et dimanche. Manchester United-Brighton, Southampton- Brentford et West Ham-Norwich, prévus samedi, sont également repoussés.

Le calendrier très chargé rend la situation en Angleterre particulièrement délicate: à partir du traditionnel "boxing day" du 26 décembre, des matches sont programmés tous les jours jusqu'au 3 janvier, à l'exception du 31.

. Cluster au Real

Six joueurs du Real Madrid positif au Covid-19 en deux jours mercredi et jeudi: Marcelo, Luka Modric, Gareth Bale, Marco Asensio, Rodrygo et Andriy Lunin. Le club a pris des mesures strictes pour tenter d'endiguer ce nouveau foyer d'infection, à trois jours de la réception de Cadix dimanche (21h00) pour la 18e journée de Liga.

La fédération espagnole a par ailleurs annulé à partir de ce week-end "tous les saluts protocolaires ou les cérémonies d'hommage" avant les matchs, "une mesure supplémentaire face à la hausse des cas".

. Rugby européen en sursis

Déjà trois matches annulés: Pau-Saracens, Montpellier-Leinster et Racing 92-Ospreys. Les deux Coupes d'Europe de rugby, dont la 2e journée se déroule de vendredi à dimanche, sont en sursis: outre la multiplication des cas de Covid-19, les matches du week-end sont remis en question en raison des restrictions de voyage entre la France et le Royaume-Uni.

Le gouvernement français a rétabli, dès samedi, l'obligation de "motifs impérieux" pour les voyageurs en provenance et à destination du Royaume-Uni face à "la diffusion extrêmement rapide du variant Omicron".

Le sport n'étant pas considéré comme motif impérieux, organisateurs et clubs espèrent obtenir des dérogations des autorités. Une première bonne nouvelle est tombée vendredi matin: le club de Lyon a pu décoller vers le pays de Galles, "avec accord de l'Etat", pour affronter les Newport Dragons en Challenge européen. Des réunions sont organisées entre les différents acteurs vendredi matin pour faire le point sur la situation.

. CAN menacée

Les clubs européens menacent de ne pas libérer leurs internationaux pour la Coupe d'Afrique des nations en janvier-février au Cameroun faute d'être satisfaits concernant le protocole sanitaire.

L'ECA (Association des clubs européens) pointe surtout le risque d'une absence des internationaux plus longue que la période de mise à disposition prévue, en raison des "quarantaines et restrictions de déplacement".

. Huis clos

L'Allemagne, où la vague de Covid fait actuellement entre 400 et 500 morts par jour, a limité très fortement l'affluence dans les enceintes sportives. Certains Länder (Etats régionaux) ont même décrété le huis clos total, dont la Bavière. Cette mesure touche le Bayern Munich, privé de spectateurs, mais également toutes les épreuves de coupe du monde de sports d'hiver, dont les deux étapes allemandes de la prestigieuse Tournée des Quatre Tremplins, événement majeur de la saison de saut à ski.

. NBA et NHL touchées

En Amérique du nord, la NBA est fortement perturbée par les absences de nombreux joueurs, malades ou placés en quarantaine. Ces derniers jours, les Chicago Bulls ont ainsi vu deux de leurs matchs reportés parce qu'ils ne pouvaient pas aligner un minimum de huit joueurs, et mardi six joueurs des Brooklyn Nets, dont la star James Harden, ont été mis sur la touche et isolés en raison des mesures sanitaires.

En NHL (hockey sur glace), les Canadiens de Montréal ont joué à huis-clos jeudi pour la première fois depuis les séries de l'an dernier, et le gouvernement du Québec parle d'un retour des jauges à 50% dans les tribunes.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info