Covid: restaurants et cafés rouvrent leurs salles en France et en Belgique, touristes américains en vue

Publié le à Paris (AFP)

Réouverture des restaurants sans terrasse, salles de gym prises d'assaut: les Français ont renoué mercredi avec des loisirs dont ils étaient privés depuis des mois, à la faveur de nouveaux assouplissements des règles anti-Covid, tout comme les Belges, tandis que les Etats-Unis s'acheminent vers une reprise des voyages internationaux.

"Il était temps ! C’était exagéré de fermer", dit Jean-Marc Francisco, un intérimaire de 47 ans qui prend un café au comptoir dans le centre de Toulouse (sud-ouest de la France).

Trois semaines après la réouverture des terrasses, des cinémas et musées et des commerces spécialisés avec des jauges réduites, c'est la deuxième étape du déconfinement, avec en prime un couvre-feu qui passe à 23H00 au lieu de 21H00.

Les cafés et restaurants peuvent à nouveau accueillir du public en intérieur, à 50% de leur capacité.

Le télétravail est assoupli, tout comme les règles dans les cantines et pour les pots entre collègues.

Il faudra attendre le 30 juin pour la fin du couvre-feu, des jauges dans les bars, restaurants et espaces culturels, et des limitations aux rassemblements en extérieur.

A condition que la situation sanitaire continue de s'améliorer, a averti mardi le président Emmanuel Macron, qui a appelé les Français à rester "prudents" et à se faire vacciner en masse.

- Bientôt des Américains à Paris ? -

La campagne de vaccination devrait atteindre son objectif de 30 millions de primo-vaccinés au 15 juin ce qui signifie que 57% de la population française adulte aura reçu au moins une première dose. Le nombre d'hospitalisations a baissé à moins de 14.000 malades du Covid-19 soignés à l'hôpital contre plus du double à la mi-avril.

Même scénario à quelques différences près en Belgique.

En plus de la réouverture des cafés et restaurants à l'intérieur, cinémas et salles de fitness peuvent redémarrer leur activité, pour la première fois depuis plus de sept mois.

Dans ce pays de 11,5 millions d'habitants, où le coronavirus a fait plus de 25.000 morts, plus de 56% de la population adulte est désormais vaccinée, protégée par au moins une dose.

Le nombre de patients Covid en soins intensifs était de 319 mercredi, contre plus de 900 il y a six semaines au sommet de la 3e vague.

Des spectacles ou compétitions sportives pourront accueillir jusqu'à 200 personnes à l'intérieur, du public assis, et jusqu'à 400 en plein air, mais les règles restent strictes pour les contacts sociaux à l'intérieur puisque chaque foyer ne peut accueillir que quatre adultes au domicile.

Dans ces conditions, reverra-t-on bientôt les touristes américains dans les cafés et restaurants de Paris ou Bruxelles?

Les Etats-Unis ont fait mardi des pas mesurés vers un retour des voyages internationaux, en annonçant la création de groupes de travail avec "des partenaires clé" --le Canada, le Mexique, l'Union Européenne et le Royaume-Uni-- pour préparer cette reprise.

- Nouvelle résurgence des cas en Russie -

Juste avant la visite du président Joe Biden en Europe, Washington a abaissé son avertissement aux voyageurs voulant se rendre dans plusieurs pays européens, dont la France, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne. Ainsi que le Japon, à un mois et demi des Jeux olympiques, ou encore le Canada et le Mexique.

Près de 60 pays qui étaient frappés par la mise en garde maximale de niveau 4 ("ne pas s'y rendre") en raison de la crise sanitaire ont été ramenés au niveau 3 ("éviter de s'y rendre si possible"), a annoncé la diplomatie américaine.

Ce revirement intervient au moment où l'Union européenne a décidé d'autoriser l'entrée aux voyageurs américains vaccinés contre le Covid, mais demande la réciprocité aux Etats-Unis.

Par ailleurs, les députés européens ont largement donné leur feu vert final mercredi au certificat numérique Covid européen, destiné à faciliter les déplacements cet été au sein de l'UE, à charge désormais aux Etats de le mettre en place d'ici au 1er juillet.

En Russie, les nouvelles sont moins bonnes: le nombre d'infections quotidiennes a dépassé les 10.000, une première depuis mars sur fond de campagne de vaccination qui patine, selon les statistiques publiées lundi.

Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine a relevé que la situation empirait dans la capitale, principal foyer épidémique russe depuis le début de la crise sanitaire. La ville va rouvrir "dans les jours à venir" des hôpitaux de campagne dédiés pour accueillir ces patients, a-t-il dit.

Au Portugal, également face à un regain de la pandémie, le gouvernement a décidé de freiner le processus de déconfinement à Lisbonne et dans trois autres municipalités du pays (Odemira dans le Sud, Braga et Vale de Cambra dans le Nord), qui continueront d'appliquer les mesures actuellement en vigueur jusqu’au 27 juin.

En Espagne, le sélection nationale en vue de l'Euro de football qui débute vendredi sera entièrement vaccinée, après la découverte de deux cas positifs ces derniers jours.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info