Crash d'avion en Extrême-Orient russe: neuf corps retrouvés

Publié le à Moscou (AFP)

Les secouristes ont retrouvé les corps de neuf passagers de l'avion qui s'est écrasé la veille sur la péninsule reculée du Kamtchatka, en Extrême-Orient russe, ont annoncé mercredi les autorités régionales.

"Un groupe de 51 sauveteurs continue de travailler sur place à pied", a indiqué le ministère local des Situations d'urgence dans un communiqué, précisant qu'un corps avait pu être identifié.

L'avion de ligne d'une petite compagnie locale, avec 22 passagers et six membres d'équipage à bord, avait disparu des radars mardi alors qu'il s'apprêtait à atterrir dans la ville côtière de Palana.

Après plusieurs heures de recherche dans des conditions rendues difficiles par la météo et la géographie du terrain, les sauveteurs, à pied et en hélicoptère, avaient finalement localisé le lieu du crash.

Le gouverneur du Kamtchatka, un gigantesque territoire très peu peuplé mais apprécié des touristes pour ses volcans et sa nature sauvage, a affirmé que le fuselage avait été retrouvé à la fois le long de la côte et dans la mer d'Okhotsk.

Des images du lieu de l'accident montrent une large trace noire au sommet d'une falaise de plusieurs centaines de mètres plongeant dans la mer.

L'appareil, un Antonov An-26 de conception soviétique, reliait la capitale régionale Petropavlovsk-Kamtchatski à Palana quand il a cessé d'émettre. Les enquêteurs ont indiqué étudier les thèses d'un accident dû à une météo défavorable, un problème technique ou une erreur de pilotage.

L'An-26 a été produit de 1969 à 1986 en Union soviétique. Il a connu de nombreux accidents mortels, le dernier au Kazakhstan en mars qui a tué quatre militaires.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info