Des amendes pour les plateformes qui laissent des propos antisémites

Publié le à Paris (AFP)

Le projet de loi annoncé mercredi soir par le président français Emmanuel Macron pour mieux lutter contre les propos racistes et antisémites publiés en ligne prévoira des amendes pour les plateformes internet qui ne les suppriment pas, a indiqué jeudi le secrétaire d'État en charge du numérique, Mounir Mahjoubi.

Selon M. Mahjoubi, qui s'exprimait sur France Info, il faut que les plateformes internet "soient obligées de supprimer le plus vite possible ces contenus", a-t-il ajouté.

"On va obliger les plateformes (...) à avoir un dispositif" de modération capable de déceler les contenus haineux avant-même leur publication, "avec des moyens humains derrière", a-t-il également indiqué.

"Et puis après, il y aura une obligation de résultats: si ces contenus ne sont pas supprimés, il y aura une amende et une amende très importante", a-t-il dit.

"Chaque minute ou ce contenu reste en ligne, il augmente le préjudice subi par les victimes et par la société", a-t-il souligné, estimant que "24 heures, c'est bien trop long".

Le secrétaire d'État a aussi indiqué que le projet de loi accélérerait le délai dans lequel elles devront fournir aux magistrats ou aux policiers les éléments d'identification de l'auteur d'un propos antisémite ou raciste.

"Aujourd'hui, ces plateformes mettent beaucoup trop de temps à donner" ces informations, a indiqué M. Mahjoubi, évoquant un délai de "plusieurs semaines, plusieurs mois".

"Elles n'ont pas d'obligation de résultat en terme de délai", et "il faut qu'on soit capable d'améliorer cela" en imposant un temps de réponse minimum, a-t-il expliqué.

Emmanuel Macron a annoncé mercredi soir lors du dîner annuel du Conseil représentatif des organisations juives de France (Crif) de "nouvelles lignes rouges" pour lutter contre la "haine" antijuive sur internet ou dans les écoles publiques, au lendemain d'une mobilisation en France contre la flambée des actes antisémites.

Le président a notamment annoncé le dépôt en mai d'une proposition de loi pour freiner les propos racistes et antisémites sur le net et "renforcer la pression sur les opérateurs".

Pour M. Mahjoubi, la nouvelle loi permettra notamment de poursuivre très rapidement les auteurs de propos comme ceux qui ont forcé France 3 Alsace à interrompre mardi la retransmission en direct sur sa page Facebook de la visite de M. Macron au cimetière juif profané de Quatzenheim.

Mais alors que le débat fait rage sur l'anonymat du net, le ministre s'est déclaré opposé à l'exigence de la production d'une carte d'identité avant de s'inscrire sur une plateforme.

"Si on oblige Twitter et Facebook à faire ça, une grande partie des utilisateurs se déporteront sur d'autres plateformes qui ne seront pas de type réseaux sociaux" et qui échapperont à l'obligation de produire une pièce d'identité, a-t-il estimé.

"Il y a dans la profondeur des réseaux, de ce que sont ces protocoles l'incapacité de contraindre à donner une pièce d'identité", a-t-il expliqué.

"Ce que nous souhaitons, c'est lever l'anonymat d'une personne quand elle a commis un délit, et aujourd'hui c'est faisable", a-t-il résumé.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Même si cela ne vous enchante pas, vous devez vous plier aux exigences de votre activité.

Taureau

N’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un ami avant de prendre une décision.

Gémeaux

Ne vous mêlez pas systématiquement des affaires des autres. Balayez d’abord devant votre porte.

Cancer

Votre activité professionnelle revient au cœur de vos préoccupations. Vous êtes face à un choix.

Lion

Il n’est pas trop tard pour prendre une bonne résolution financière. Ne vous enfoncez pas davantage.

Vierge

L’ambiance familiale est au beau fixe et votre vie de couple harmonieuse. Que demander de plus ?

Balance

De nouveaux contacts vous ouvrent de belles perspectives dans votre cadre de travail. Vous pouvez les saisir sans crainte.

Scorpion

Vous constatez beaucoup de jalousie tout autour de vous. Vous préférez l’ignorer.

Sagittaire

Optimiste comme souvent vous pouvez l’être, vous vivez aujourd’hui l’instant présent sans vous poser de question.

Capricorne

Vous redoublez de vigilance dans votre cadre professionnel. Vous ne voulez pas prendre le risque de perdre un avantage.

Verseau

C’est le volet financier d’un contrat qui vous préoccupe aujourd’hui. Lisez bien entre les lignes.

Poissons

Vous avez une bonne concentration, idéal si vous devez faire preuve de précision, au travail ou dans une activité.

Notre sélection d'annonces