Destitution de Trump: un diplomate, inquiet des pressions sur Kiev, avait alerté dès août

Publié le à Washington (AFP)

Inquiet des pressions exercées pour que Kiev enquête sur un rival de Donald Trump, un diplomate américain avait alerté sa hiérarchie dès la mi-août, bien avant que n'explose au grand jour l'affaire ukrainienne qui vaut au président des Etats-Unis d'être visé par une procédure de destitution.

Cette révélation figure dans la copie, rendue publique jeudi, du témoignage au Congrès de George Kent, un responsable du département d'Etat en charge de l'Ukraine, réalisé à huis clos le 15 octobre.

Ce diplomate a confirmé aux élus que l'avocat personnel de Donald Trump, Rudy Giuliani, avait mené pendant des mois une campagne pour demander à Kiev d'enquêter sur Joe Biden, bien placé pour être le candidat des démocrates lors de la présidentielle de 2020.

Pendant l'été, des diplomates officiellement en charge du dossier, dont le représentant spécial pour l'Ukraine Kurt Volker, ont souhaité faire une place à M. Giuliani à leurs côtés pour des raisons "tactiques", a-t-il ajouté.

"Il était clair que l'ancien maire de New York avait de l'influence sur le président au sujet de l'Ukraine", a déclaré M. Kent. Mais "cela m'inquiétait sur un plan stratégique", a-t-il poursuivi: "demander à un autre pays de lancer des poursuites à des fins politiques affaiblit notre défense de l'Etat de droit".

"Le 15 ou le 16 août", après avoir appris que M. Volker avait transmis à un collaborateur du président ukrainien "l'intérêt du président (Trump) et de son avocat pour l'ouverture d'une enquête", George Kent a inscrit ses "inquiétudes" dans une note, qu'il a immédiatement transmise à un responsable du département d'Etat.

- "Inhabituel" -

Quelques jours plus tôt, un membre de la communauté du renseignement avait fait de même de son côté, activant la procédure protégeant les lanceurs d'alerte. Il s'était alarmé de la teneur d'un échange téléphonique, le 25 juillet, entre Donald Trump et son homologue Volodymyr Zelensky, au cours duquel le milliardaire républicain avait demandé à son interlocuteur de "se pencher" sur le cas de Joe Biden.

La révélation de ce signalement, en septembre, a décidé les démocrates à ouvrir une enquête officielle à la Chambre des représentants qu'ils contrôlent, en vue d'une mise en accusation ("impeachment") du président.

Même si le risque de destitution paraît faible, puisque M. Trump serait jugé au Sénat où les républicains sont majoritaires, le défilé des témoins au Congrès entache la campagne de réélection de l'ex-magnat de l'immobilier qui, furieux, ne cesse d'attaquer la crédibilité du mystérieux lanceur d'alerte.

Le témoignage de George Kent montre toutefois que cet agent de la CIA n'était pas le seul à tirer la sonnette d'alarme.

Jeudi, les parlementaires ont entendu à huis clos une conseillère du vice-président américain Mike Pence, qui avait écouté en direct l'appel téléphonique entre MM. Trump et Zelensky.

Jennifer Williams, premier témoin employé par les services de Mike Pence à accepter la convocation des démocrates, a confirmé que cet échange était "inhabituel" et très "politique", a rapporté CNN sur la base de sources anonymes.

Cet entretien devrait être parmi l'un des derniers menés à huis clos, avant l'entrée dans une nouvelle phase beaucoup plus spectaculaire avec les premières auditions publiques à partir du 13 novembre.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous allez généralement droit au but sans faire dans le détail. Vous obtenez aujourd’hui ce que vous voulez.

Taureau

Vous êtes récompensé de votre patience après vous être découragé à plusieurs reprises.

Gémeaux

Vous emportez une victoire sur un adversaire, voire une administration. Vos projets ne sont plus entravés.

Cancer

Vous attendez quelque chose, peut-être des nouvelles ou un signal d’un proche qui reste silencieux ou qui semble vous bouder.

Lion

Préparez-vous à une journée sous tension. Vous essayez que cela ne vous atteigne pas trop.

Vierge

Vous décidez de tourner une bonne fois pour toutes la page sur un passé ou une situation difficile.

Balance

Même si vous êtes séparé pour des raisons professionnelles, votre partenaire pense à vous et vous aime.

Scorpion

Ne prenez aucun engagement aujourd’hui, ne faites aucune promesse que vous ne pouvez tenir.

Sagittaire

Vous avez un défi à relever ou vous êtes mis au pied du mur par quelqu’un. Vous n’avez pas d’autre choix que de réussir.

Capricorne

Vous prenez aujourd’hui quelques libertés avec vos obligations, un travail, une mission. Vous n’en faites qu’à votre tête.

Verseau

La prudence est de mise en ce moment. Aussi, vous ne pouvez pas faire ou dire n’importe quoi.

Poissons

Contrairement au signe qui vous précède, vous prenez vos responsabilités très au sérieux. Vous ne faites aucun écart.

Notre sélection d'annonces