Donald Trump dit suivre la situation au Bélarus "de très près"

Publié le à Washington (AFP)

Le président des Etats-Unis Donald Trump a dit lundi "suivre de très près" la situation au Bélarus, où la pression populaire monte sur le président Alexandre Loukachenko pour qu'il quitte le pouvoir après l'élection contestée du 9 août.

Washington a déjà appelé au respect des "libertés" des manifestants dans l'ancienne république soviétique et exhorté le pouvoir à dialoguer avec la société civile.

"C'est une situation terrible", a déclaré M. Trump, interrogé depuis les jardins de la Maison Blanche avant son départ pour le Minnesota et le Wisconsin.

"Nous allons suivre de très près", a-t-il ajouté, sans autres précisions.

Dimanche, plus de 100.000 personnes ont participé à un défilé dans la capitale à l'appel de la principale opposante, Svetlana Tikhanovskaïa, qui s'est dit prête à "assumer ses responsabilités" et gouverner le pays.

Un sommet extraordinaire sur le Bélarus des 27 dirigeants de l'UE est prévu mercredi. L'Allemagne, qui assure la présidence tournante, a menacé d'étendre les sanctions déjà décidées la semaine dernière après les violences.

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info