En plein hiver, la Corse en proie à de violents incendies

Publié le à Ajaccio (AFP)

Une série d'incendies, attisés par des vents violents, ont ravagé près de 1.500 hectares de végétation en une nuit en Corse, notamment en raison d'un hiver particulièrement sec et de pratiques d'écobuages dangereuses, selon la préfecture.

"Je crois que le dérèglement climatique est à l'œuvre. On ne s'attend pas à avoir des feux en hiver mais maintenant je crois qu'il faudra s'y habituer", a indiqué lors d'une conférence de presse dimanche soir la préfète de Corse et de Corse-du-Sud, Josiane Chevalier.

Un an plus tôt, en plein mois de janvier, la Corse avait déjà connu des incendies dévastateurs qui avaient fait trois blessés à Cervione (Haute-Corse).

Mme Chevalier a pointé des conditions météorologiques "assez particulières" avec un vent extrêmement fort mais aussi un taux d'humidité extrêmement faible de l'ordre de 8%, ce qui est "inférieur à ce qu’on peut observer l’été". "On a un sol très sec, pas de pluie depuis un certain temps et beaucoup de soleil, mais aussi de l'imprudence avec des écobuages [ndlr: débroussaillement par le feu] inappropriés sur toute la Corse", a-t-elle par ailleurs fustigé en rappelant avoir pris dimanche matin un arrêté d'interdiction de l'emploi du feu qui courre "jusqu'à ce que les vents ne seront pas tombés".

En 24 heures, 15 départs de feu ont été enregistrés en Corse-du-Sud et 33 en Haute-Corse.

- "éviter toute reprise" -

Le feu le plus virulent, celui de Calenzana près de Calvi, n'était pas encore maîtrisé dimanche soir, après avoir ravagé 1.200 hectares de végétation et malgré les renforts aériens déployés dans la journée.

"On va être très vigilant cette nuit et les jours qui viennent pour éviter toute reprise", a indiqué la préfète en notant "qu'aussi bien en Corse-du-Sud qu'en Haute-Corse il n'y a eu aucune victime grâce à l'énorme mobilisation des pompiers ainsi que de la gendarmerie qui a permis de protéger les vies humaines ainsi que les villages".

L'incendie qui a débuté vers 20H00 samedi a "traversé le village en moins d'une demi-heure, c'était impressionnant", a raconté à l'AFP le maire de Calenzana, Pierre Guidoni.

Dimanche soir, 170 personnes (pompiers et gendarmes notamment) restaient mobilisés dans le département, et 166 en Corse du Sud. Des renforts venus de Brignoles (Var) pour la Haute-Corse et de Marseille pour la Corse-du-Sud doivent arriver par bateau lundi matin.

Si les incendies de Corse du Sud (à Tolla, Sampolo et Zonza) étaient maîtrisés dimanche soir, deux avions Tracker étaient encore mobilisés dimanche soir et devraient rapidement être rejoints par un Canadair venant de Nîmes.

- "des écobuages mal maîtrisés" -

Trois enquêtes de gendarmerie ont été ouvertes en Corse-du-Sud et cinq en Haute-Corse, a précisé la préfète.

En Corse-du-Sud "il ressort à ce stade des trois enquêtes des éléments qui ne portent que sur des origines accidentelles ou des écobuages mal maîtrisés", a indiqué le général Jacques Plays, commandant de la légion de gendarmerie de Corse.

En Haute-Corse, "on est également pour l'essentiel sur des écobuages". Le général s'est montré plus prudent au sujet de l'incendie le plus important, celui de Calenzana: "les techniciens ont commencé leurs constatations en début d'après-midi, donc on ne peut pas encore savoir de façon formelle, mais il n'est pas impossible que ce soit également d'origine accidentelle".

Le maire de Calenzana a dénoncé dès dimanche matin "une catastrophe écologique inadmissible", fustigeant un acte "criminel et lâche".

La Corse a connu un été 2018 exceptionnellement calme sur le front des incendies alors que durant l'été 2017 en France, plus de 4.000 feux avaient parcouru près de 25.000 hectares.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Même si cela ne vous enchante pas, vous devez vous plier aux exigences de votre activité.

Taureau

N’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un ami avant de prendre une décision.

Gémeaux

Ne vous mêlez pas systématiquement des affaires des autres. Balayez d’abord devant votre porte.

Cancer

Votre activité professionnelle revient au cœur de vos préoccupations. Vous êtes face à un choix.

Lion

Il n’est pas trop tard pour prendre une bonne résolution financière. Ne vous enfoncez pas davantage.

Vierge

L’ambiance familiale est au beau fixe et votre vie de couple harmonieuse. Que demander de plus ?

Balance

De nouveaux contacts vous ouvrent de belles perspectives dans votre cadre de travail. Vous pouvez les saisir sans crainte.

Scorpion

Vous constatez beaucoup de jalousie tout autour de vous. Vous préférez l’ignorer.

Sagittaire

Optimiste comme souvent vous pouvez l’être, vous vivez aujourd’hui l’instant présent sans vous poser de question.

Capricorne

Vous redoublez de vigilance dans votre cadre professionnel. Vous ne voulez pas prendre le risque de perdre un avantage.

Verseau

C’est le volet financier d’un contrat qui vous préoccupe aujourd’hui. Lisez bien entre les lignes.

Poissons

Vous avez une bonne concentration, idéal si vous devez faire preuve de précision, au travail ou dans une activité.

Notre sélection d'annonces