Etats-Unis: le "shutdown" pèse sur le cours de la justice

Publié le à Washington (AFP)

Les fonctionnaires chargés des enquêtes judiciaires fédérales ont tiré la sonnette d'alarme vendredi au 28e jour du "shutdown" qui compromet, selon eux, "la capacité du gouvernement d'assurer la justice" aux Etats-Unis.

Le bras de fer entre le président Donald Trump et son opposition démocrate, au sujet du financement d'un mur à la frontière sud du pays, empêche l'adoption d'un budget fédéral et de nombreuses administrations sont privées de fonds depuis près d'un mois.

Les quelque 6.000 juristes employés au service des procureurs continuent pour la plupart de travailler sans être payés, a indiqué leur association dans un communiqué.

Au-delà de "l'impact grave du +shutdown+ sur leur vie", il "pèse de plus en plus sur leurs opérations", écrit-elle.

Par exemple, l'absence de budget pour les déplacements limite leur capacité à interroger les témoins et les victimes, les tests ADN sont parfois réalisés tardivement, certaines assignations ne sont pas remises aux personnes concernées...

"Les enquêtes criminelles ralentissent alors que les auteurs restent en liberté", en conclut cette association, en appelant le président républicain et les parlementaires à surmonter leurs différends.

Aux Etats-Unis, une partie des affaires de justice se règle devant les tribunaux locaux des 50 Etats, qui ne sont pas concernés par le "shutdown".

Les tribunaux fédéraux ont, pour l'instant, continué à fonctionner sur des fonds propres, notamment liés aux frais de justice acquittés par les utilisateurs.

Ces fonds devaient être épuisés à partir de vendredi, mais des efforts pour limiter les dépenses vont permettre à ces tribunaux de tenir jusqu'au 25 janvier, a annoncé dans un communiqué l'agence chargée de leur supervision.

Au-delà, il reviendra à chaque tribunal de déterminer ses missions les plus critiques et les moyens pour les assurer. Certains ont déjà commencé à reporter les dossiers civils impliquant le gouvernement.

Selon la Constitution, les salaires des juges ne peuvent pas être suspendus mais la question se posera pour les greffiers, les interprètes, les avocats commis d'office et les jurés.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Des discussions autour de l’argent sont inévitables ce week-end. Cela met des tensions dans le couple.

Taureau

Généreux, vous avez envie de faire plaisir à tout le monde. Il vous faudra tout de même faire un choix.

Gémeaux

Vous tenez compte des désirs, des envies de votre partenaire, quitte à faire quelques concessions.

Cancer

Ne précipitez pas les choses. Une décision nécessite davantage de réflexion et surtout de préparation.

Lion

Vous avez un caractère très lunatique ce week-end. Cela commence à agacer votre entourage.

Vierge

Vous évoluez dans une certaine euphorie professionnelle. Vous vous projetez déjà très loin dans l’avenir.

Balance

Vous réunissez vos proches. Vous revoyez certaines personnes après un long moment sans nouvelles.

Scorpion

Vous avez beaucoup de mal à retrouver votre motivation. C’est votre univers professionnel qui est le plus affecté.

Sagittaire

L’ambiance familiale est au beau fixe. Vous mettez à profit ces moments de complicité pour aborder des sujets plus délicats.

Capricorne

Vous êtes prêt à faire un pas vers une personne envers laquelle vous êtes en froid depuis un bon moment déjà.

Verseau

Votre situation professionnelle est un peu compliquée en ce moment. Vous réfléchissez à d’autres pistes.

Poissons

Vous renforcez votre union amoureuse en déclarant vos sentiments à votre moitié.

Notre sélection d'annonces