Etats-Unis: un suspect arrêté après la fusillade qui a tué 6 personnes à Sacramento

Publié le à San Francisco (AFP)

La police de Sacramento a annoncé lundi avoir arrêté un premier suspect après la fusillade qui a fait la veille six morts et 12 blessés dans la capitale californienne, l'une des pires aux Etats-Unis depuis le début de l'année.

"Les enquêteurs ont identifié Dandre Martin, 26 ans, comme suspect. Martin a été arrêté pour agression et possession illégale d'une arme à feu", a indiqué dans un communiqué la police, ajoutant avoir perquisitionné trois résidences dans le cadre de son enquête.

La police de Sacramento avait au préalable indiqué que plusieurs tireurs étaient impliqués dans cette fusillade et qu'une arme de poing, volée, avait été retrouvée.

Mais les enquêteurs n'ont pas précisé les circonstances dans lesquelles ces violences ont éclaté, notamment si les tirs visaient des individus en particulier ou si les auteurs avaient ouvert le feu au hasard.

Le drame est survenu dimanche aux alentours de 02H00 du matin dans le centre de Sacramento, l'heure à laquelle les nombreux bars et boîtes de nuit de ce quartier animé ferment leurs portes.

Une vidéo circulant sur les réseaux sociaux semble montrer une bagarre dans la rue impliquant plusieurs personnes, suivie d'une série de détonations et d'individus en train de courir.

"Nous ne savons pas si cette bagarre a réellement abouti à la fusillade. Nous sommes encore en train de passer en revue tous les détails actuellement", avait déclaré au Los Angeles Times un porte-parole de la police, Zachary Eaton, avant l'arrestation.

Il avait précisé que les enquêteurs recherchaient au moins deux tireurs, peut-être davantage.

La cheffe de la police de Sacramento, Kathy Lester, a raconté comment des agents en patrouille avaient été alertés par de nombreuses détonations et avaient découvert à leur arrivée une "foule" et de "multiples victimes de blessures par balles".

- Une centaine de douilles -

Sur place, les enquêteurs ont retrouvé "plus d'une centaine de douilles" et "au moins trois bâtiments et trois véhicules touchés par des tirs d'arme à feu", précise la police dans son communiqué.

"C'était horrible", a raconté à la chaîne locale KXTV Berry Accius, un militant associatif arrivé sur les lieux quelques minutes après le drame.

Il a décrit des "victimes couvertes de sang, des gens qui hurlaient, qui pleuraient, d'autres qui demandaient où étaient leur frère ou des mères qui cherchaient à identifier leur fils".

La fusillade a éclaté non loin du siège du gouvernement californien et du stade de basket où joue l'équipe des Sacramento Kings.

Les Kings recevaient dimanche soir les célèbres Golden State Warriors et ont demandé une minute de silence en hommage aux victimes avant le début du match.

L'entraîneur des Warriors, Steve Kerr, a exhorté les pouvoirs publics à durcir les lois sur l'encadrement des armes à feu pour éviter de telles tragédies.

"C'est probablement la neuvième ou la dixième minute de silence à laquelle je participe en tant qu'entraîneur des Warriors pour pleurer des gens morts dans une fusillade", s'est-il agacé.

"A un moment donné, notre gouvernement doit prendre une décision: va-t-on avoir des lois raisonnables concernant les armes à feu? Ça ne va pas tout résoudre mais ça va sauver des vies", a-t-il déclaré au journal Sacramento Bee.

Dimanche, le président Joe Biden avait lui aussi appelé à l'action. "L'Amérique pleure une nouvelle fois pour une communauté dévastée. Nous devons faire davantage que pleurer, nous devons agir", a-t-il dit, demandant une nouvelle fois au Congrès d'adopter une législation améliorant l'encadrement des armes.

Les fusillades dans des lieux publics sont fréquentes aux Etats-Unis, que ce soit dans des établissements scolaires, centres commerciaux ou supermarchés.

Selon le programme Small Arms Survey, il y avait en 2017 environ 393 millions d'armes aux Etats-Unis, soit plus que d'habitants.

Le droit de posséder des armes est garanti par la Constitution.

Plusieurs initiatives d'élus pour renforcer la législation sur les armes ont échoué au Congrès, où le puissant lobby des armes NRA exerce toujours une forte influence.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info