George Clooney enterre sa vie de garçon et attend ses invités à Venise

Publié le à Venise (AFP)

Costards, cigares et tequila: George Clooney a dignement enterré sa vie de garçon à Venise et attendait samedi 136 invités plus glamour les uns que les autres pour lancer les célébrations de son mariage avec l'avocate Amal Alamuddin.

Arrivés vendredi dans la cité des doges, les deux tourtereaux ont traversé le Grand Canal en saluant fans et photographes avant de s'installer à l'hôtel Cipriani, prisé par la jet-set.

Dans la soirée, l'acteur, réalisateur et producteur américain aux yeux de velours a semé les paparazzi pour aller dîner en petit comité au restaurant Da Ivo, sur la place Saint-Marc.

Fleurs de courgettes farcies, figues et jambon, pâtes fraîches aux truffes... Selon un serveur, le repas a été copieux.

Sous un déluge de flashs, le futur marié a ensuite repris le bateau, avec son père et une poignée d'amis, pour terminer la soirée à l'hôtel autour d'un cigare et d'une bouteille de tequila.

Malgré les publicités qui en ont fait le buveur de café le plus sexy de la planète, c'est en effet dans la tequila que George Clooney a investi avec son ami Rande Gerber, mari de Cindy Crawford et possible témoin ce week-end, qui a récemment expédié vers l'Italie une centaine de caisses du breuvage.

De son côté, Amal Alamuddin a enfilé une longue robe rouge pour une soirée entre copines sous les fresques de l'hôtel Aman, un établissement à sept étoiles sur le Grand Canal.

La brillante et élégante avocate libano-britannique de 36 ans, qui s'apprête à épouser le fameux célibataire de 17 ans son aîné, a perdu une chaussure devant l'hôtel, telle Cendrillon, le talon coincé dans les lattes à l'entrée. Mais elle s'en est sortie avec élégance.

- Gala et feux d'artifices -

A nouveau réuni, le couple devait accueillir samedi midi 136 invités pour un repas de gala à l'hôtel Aman. Et dans la soirée, un grand cocktail avec feux d'artifice est prévu à l'hôtel Cipriani.

Matt Damon, le couple Crawford-Gerber ou encore Anna Wintour, redoutée rédactrice en chef de Vogue USA, sont arrivés vendredi.

Brad Pitt et Angelina Jolie, qui allient eux aussi glamour et humanitaire et se sont mariés en toute discrétion fin août en France, devaient suivre samedi, comme Sandra Bullock ou le chanteur Bono.

La rumeur vénitienne parle d'une possible cérémonie d'échange de consentements à l'hôtel Aman. D'autres bruits assurent que les deux tourtereaux se sont en fait déjà mariés à Florence, sur le lac de Côme ou encore à Londres.

Mais même si rien n'est officiel, le mariage proprement dit devrait se dérouler lundi à la mairie devant Walter Veltroni, ancien maire de Rome et ami de longue date de George Clooney.

De nombreuses fenêtres donnant sur la mairie, un magnifique palais du XIVe siècle, ont été louées au prix fort.

Selon la presse, George devrait porter un costume Armani et Amal une robe Alexander McQueen dessinée par Sarah Burton, qui avait créé la robe de mariage de Kate Middleton en 2011.

Juriste internationale aux longues boucles brunes, Amal Alamuddin a travaillé à la Cour Internationale de Justice en 2004 et compte parmi ses clients l'ex-Premier ministre ukrainien Ioulia Timochenko ou Julian Assange, le fondateur de Wikileaks.

George Clooney a déjà été marié avec l'actrice Talia Balsam entre 1989 et 1993, quand il enchaînait encore les petits rôles, juste avant que son succès dans la série "Urgences" ne le propulse au rang de sex-symbol international.

Acteur reconnu doté d'un certain sens de l'autodérision, il s'est lancé avec succès dans la réalisation et la production. Parallèlement, il s'est illustré par son engagement politique, derrière Barack Obama par exemple, et humanitaire, en particulier pour le Darfour.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info