Guerre commerciale Chine-USA: des progrès mais la date butoir du 1er mars menace toujours

Publié le à Pékin (AFP)

Chinois et Américains ont fait état de progrès dans leurs négociations commerciales mais la date butoir du 1er mars, avant l'instauration de nouvelles mesures punitives par Washington, reste en place et les deux parties reconnaissent que des questions "très difficiles" sont toujours en suspens.

Les négociations se poursuivront la semaine prochaine à Washington, a annoncé le président chinois Xi Jinping en recevant les négociateurs américains, le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin et le représentant pour le Commerce Robert Lighthizer, au terme de cinq jours de discussions entre les délégations des deux pays.

Dans un communiqué diffusé à Washington après la rencontre, la Maison Blanche a fait état de "progrès" mais aussi souligné que "beaucoup de travail" restait à faire.

Ce communiqué de l'exécutif américain continue de faire référence à la date butoir du 1er mars pour conclure ces pourparlers, sans mentionner de délai de grâce supplémentaire. Cette éventualité avait pourtant été évoquée cette semaine par Donald Trump si "un vrai accord" était en vue.

Les discussions dans la capitale américaine la semaine prochaine auront lieu au niveau ministériel et vice-ministériel, a précisé la Maison Blanche.

Les Etats-Unis menacent de faire passer le 1er mars de 10 à 25% les droits de douane sur des produits chinois représentant 200 milliards de dollars d'importations annuelles.

Les Américains ont rappelé leurs liste de griefs et de demandes: l'arrêt du transfert imposé de technologies, le respect des droits de propriété intellectuelle, la fin du piratage informatique, la levée de barrières non tarifaires mais aussi un déficit commercial très important et la monnaie.

Les deux parties se sont enfin entendues pour que "tout engagement soit consigné" dans un protocole d'accord, a dit la Maison Blanche.

A Pékin, M. Lighthizer a évoqué devant Xi Jinping "certaines questions très très importantes et très difficiles". "Il reste du travail à faire mais nous sommes optimistes", a-t-il lancé, avant de regagner Washington.

L'annonce jeudi de la rencontre avec le président chinois avait été interprétée comme "un très bon signe" par le conseiller économique de Donald Trump, Larry Kudlow.

- 60 jours de plus? -

L'agence de presse financière Bloomberg avait indiqué cette semaine que l'administration Trump pourrait repousser l'échéance du 1er mars de 60 jours, mais rien dans le communiqué de la Maison Blanche n'y fait allusion.

Si la presse chinoise fait assaut d'optimisme, la presse américaine affirme que peu de progrès ont été enregistrés sur les questions les plus difficiles qui exigeraient des réformes structurelles profondes de la part des autorités chinoises.

Les observateurs estiment en général que le rééquilibrage de la balance commerciale --les produits consommés aux Etats-Unis sont massivement fabriqués en Chine-- est le dossier le moins ardu dans ces difficiles négociations, Pékin ayant déjà laissé entendre qu'il pourrait acheter plus de produits américains agricoles ou autres.

L'administration Trump compte sur le ralentissement de l'économie chinoise pour convaincre Pékin qu'il doit céder à la pression américaine afin d'obtenir la levée des droits de douane de l'Oncle Sam.

Les chiffres publiés vendredi par le gouvernement chinois apportent de l'eau au moulin de cette stratégie: les prix à la production sont tombés en janvier au plus bas depuis deux ans, au niveau quasi-nul de +0,1% sur un an, indiquant un net essoufflement de l'activité dans la deuxième économie du monde.

Après avoir progressé cette semaine du fait des négociations commerciales, les Bourses de Hong Kong et Shanghai ont perdu plus de 1% vendredi à la suite de la publication de ces statistiques.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous avez aujourd’hui beaucoup d’intuition. Vous écoutez votre petite voix intérieure avant de prendre une décision.

Taureau

Votre nature entière vous permet d’aller jusqu’au bout de vos idées. Vous ne lâchez rien dès que vous voulez quelque chose.

Gémeaux

Vous êtes appliqué, plein de bonne volonté, prêt à exécuter ce que l’on attend de vous.

Cancer

Vous avez une demande à effectuer ? C’est une bonne journée pour vous jeter à l’eau.

Lion

Vous êtes à nouveau confronté à un problème que vous avez mis de côté il y a quelques semaines.

Vierge

Vous avez besoin de vous rendre utile, de vous sentir indispensable, d’attirer sur vous les regards.

Balance

Vous travaillez dans une bonne atmosphère, une ambiance agréable. Vous évitez les conflits.

Scorpion

Vous êtes face à un choix professionnel que vous ne pouvez plus reporter. Vous devez trancher.

Sagittaire

C’est en famille que vous passez aujourd’hui vos meilleurs moments. Vous décompressez, vous relâchez vos tensions.

Capricorne

Vous n’hésitez pas à faire le premier pas, à exprimer ce que vous avez sur le cœur. Vous vous dévoilez enfin.

Verseau

Un accord ou un bon arrangement vous permet de gagner du temps, de franchir une étape déterminante.

Poissons

Vous vous imposez des limites, une rigueur indispensable si vous voulez mener vos affaires à bon port.

Notre sélection d'annonces