Guerre en Ukraine: la croissance du commerce mondial pourrait être divisée par deux (OMC)

Publié le à Genève (AFP)

La guerre en Ukraine pourrait effacer la moitié de la croissance du commerce mondial attendue en 2022, selon une analyse du secrétariat de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) publiée lundi.

Selon cette étude, la crise devrait ramener la croissance du PIB mondial à un niveau compris entre 3,1 et 3,7% cette année, tandis que celle du commerce mondial devrait s'établir entre 2,4% et 3%. En octobre, l'OMC tablait sur une hausse de 4,7%.

La guerre en Ukraine a non seulement créé une crise humanitaire d'une immense ampleur, mais a également fortement ébranlé l'économie mondiale.

"Le gros des souffrances et des destructions est ressenti par le peuple ukrainien, mais les coûts en termes de réduction des échanges et de production seront probablement ressentis par les populations du monde entier en raison de la hausse des prix des denrées alimentaires et de l'énergie et de la réduction de la disponibilité des marchandises exportées par la Russie et l'Ukraine", note le secrétariat de l'OMC.

"Les pays les plus pauvres sont fortement menacés par la guerre, car ils ont tendance à consacrer une fraction plus importante de leurs revenus aux denrées alimentaires par rapport aux pays plus riches", poursuit le rapport, qui estime que "cela pourrait avoir un impact sur la stabilité politique".

Si les parts de la Russie et de l'Ukraine dans l'ensemble de la production et du commerce mondial sont relativement faibles, ces deux pays sont d'importants fournisseurs de produits essentiels, notamment de produits alimentaires et d'énergie.

Selon l'OMC, les deux pays ont distribué en 2019 environ 25% du blé mondial, 15% de l'orge et 45% du tournesol. A elle seule, la Russie représente 9,4% du commerce mondial des carburants, une part qui s'élève à 20% pour le gaz naturel.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info