Heurts à Alger entre policiers et manifestants tentant de rejoindre la présidence

Publié le à Alger (AFP)

Des heurts ont éclaté vendredi à Alger entre la police et des centaines de manifestants se dirigeant vers la présidence de la République et contraints de refluer, a constaté une journaliste de l'AFP.

Repoussés une première fois par des tirs de gaz lacrymogènes, les manifestants, bloqués par un cordon de police interdisant l'accès aux rues menant à la présidence, ont répliqué par des jets de pierre et de projectiles divers contre les policiers.

La police a chargé et réussi à repousser plus loin les manifestants dont certains continuaient de jeter des pierres en direction des forces de sécurité, selon cette journaliste. Quelques manifestants ont été interpellés.

Plus tôt vendredi après-midi, des centaines de personnes ont défilé dans le centre d'Alger où toute manifestation est officiellement interdite depuis 2001 et où la police intervient généralement immédiatement pour empêcher la moindre tentative de rassemblement.

Plusieurs cortèges se sont formés à partir de différents points de la ville, à l'issue de la grande prière hebdomadaire musulmane, répondant à des appels en ce sens lancés ces derniers jours sur les réseaux sociaux.

"Pas de 5e mandat", "Ni Bouteflika, ni Saïd" (frère du chef de l'Etat, souvent perçu comme son successeur potentiel), ont scandé les manifestants, jeunes pour la plupart.

Sur la place de la Grande-Poste, en plein centre d'Alger, des manifestants ont escaladé la façade du siège du Rassemblement national démocratique (RND), parti du Premier ministre Ahmed Ouyahia, et en ont décroché, sous les hourras, un grand portrait du président Abdelaziz Bouteflika.

La photo a été lacérée et piétinée une fois à terre, ont constaté des journalistes de l'AFP, sans que la police, déployée en nombre, n'intervienne.

D'autres manifestations, d'ampleurs variables, ont également eu lieu dans plusieurs autres villes d'Algérie contre un 5e mandat brigué par le chef de l'Etat de 81 ans, au pouvoir depuis 1999.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Même si cela ne vous enchante pas, vous devez vous plier aux exigences de votre activité.

Taureau

N’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un ami avant de prendre une décision.

Gémeaux

Ne vous mêlez pas systématiquement des affaires des autres. Balayez d’abord devant votre porte.

Cancer

Votre activité professionnelle revient au cœur de vos préoccupations. Vous êtes face à un choix.

Lion

Il n’est pas trop tard pour prendre une bonne résolution financière. Ne vous enfoncez pas davantage.

Vierge

L’ambiance familiale est au beau fixe et votre vie de couple harmonieuse. Que demander de plus ?

Balance

De nouveaux contacts vous ouvrent de belles perspectives dans votre cadre de travail. Vous pouvez les saisir sans crainte.

Scorpion

Vous constatez beaucoup de jalousie tout autour de vous. Vous préférez l’ignorer.

Sagittaire

Optimiste comme souvent vous pouvez l’être, vous vivez aujourd’hui l’instant présent sans vous poser de question.

Capricorne

Vous redoublez de vigilance dans votre cadre professionnel. Vous ne voulez pas prendre le risque de perdre un avantage.

Verseau

C’est le volet financier d’un contrat qui vous préoccupe aujourd’hui. Lisez bien entre les lignes.

Poissons

Vous avez une bonne concentration, idéal si vous devez faire preuve de précision, au travail ou dans une activité.

Notre sélection d'annonces