Hong Kong: les manifestants défient la police qui réplique avec des gaz lacrymogènes

Publié le à Hong Kong (AFP)

La police de Hong Kong a fait usage de gaz lacrymogènes samedi soir pour disperser des manifestants pro-démocratie dont la marche n'avait pas été autorisée tandis que leur sit-in à l'aéroport international se poursuivait pour sensibiliser les visiteurs à leur mouvement.

Des centaines de manifestants se sont rassemblés dans l'après-midi dans le quartier de Tai Po, dans les Nouveaux territoires, un secteur du nord de Hong Kong proche de la frontière chinoise, pour une marche non autorisée.

Vêtus de noir en signe de reconnaissance, casqués, portant des masques ou des masques à gaz, nombre d'entre eux appelaient à "sauver Hong Kong de la tyrannie" devant un commissariat protégé par des policiers portant des équipements anti-émeute.

Sur une pancarte bleue brandie par un policier, on pouvait lire: "Ce rassemblement ou ce défilé enfreint la loi. Dispersez-vous ou nous risquons d'utiliser la force".

Evitant l'affrontement, les manifestants se sont dispersés vers différents quartiers de la ville, appliquant leur mot d'ordre "be water" ("Soyez de l'eau").

Un groupe s'est rassemblé dans le quartier de Sha Tin, dans les Nouveaux territoires, tandis qu'un autre a rejoint Tai Wai non loin de là, où ils ont démantelé des garde-corps le long des voies pour en faire des barricades.

"Aujourd'hui, il ne s'agit pas de se dresser au-devant de la police ou de battre le pavé, mais d'investir différents lieux et laisser la police s'y déplacer", explique un manifestant de 17 ans prénommé Lok.

"Nous ne les affrontons pas les yeux dans les yeux, en revanche nous leur rendons les choses plus difficiles, en fait", ajoute-t-il.

Cela n'a pas empêché la police anti-émeute de se déplacer rapidement sur les lieux où, à la tombée du jour, elle a procédé à des tirs de gaz lacrymogènes, dispersant les protestataires.

- "Si le système politique régresse..." -

"Les manifestations ont été initiées par (Carrie) Lam", cheffe de l'exécutif de Hong Kong, a déclaré à l'AFP une femme qui n'a livré que son prénom, Lo. "A chaque fois qu'elle s'exprime c'est pour condamner (les manifestations) mais elle ne propose aucune solution".

"Si le système politique de Hong Kong régresse et devient comme celui qui règne sur le continent (chinois), même sans manifestation et chaos, les gens ne seront pas davantage incités à y investir ou y faire des affaires", ajoute Chan, un étudiant.

Samedi matin, plusieurs centaines de familles sont descendues dans les rues de Hong Kong pour manifester leur soutien au mouvement pro-démocratie qui a débuté le 9 juin. L'ambiance bon enfant, avec poussettes et ballons, contrastait avec les affrontements qui ont marqué les récentes manifestations.

Sur un petit dépliant multicolore, un abécédaire explique le mouvement aux enfants: A pour "Angry" (colère), D comme "demonstration" (manifestation) ou encore P comme "protestation" (contestation), etc..

- Sit-in à l'aéroport -

Des personnes âgées ont elles aussi organisé un rassemblement, baptisé "cheveux d'argent", et remis des pétitions au quartier général de la police et au bureau de Carrie Lam, pour marquer leur soutien au mouvement.

Les protestataires prévoient d'intensifier leurs manifestations au cours du week-end. Un sit-in de trois jours à l'aéroport international, qui a commencé vendredi, rassemblait des milliers de manifestants espérant sensibiliser à leur cause les visiteurs étrangers qui débarquent à Hong Kong.

Née du rejet d'un projet de loi controversé de l'exécutif hongkongais pro-Pékin qui voulait autoriser les extraditions vers la Chine, la mobilisation a considérablement élargi ses revendications avec, en ligne de mire, le pouvoir central chinois.

Les militants pro-démocratie demandent l'élection d'un successeur à Carrie Lam au suffrage universel direct, et non sa désignation par Pékin, comme c'est actuellement la règle.

- "Pas de concessions" -

Ils exigent aussi une enquête sur les violences dont ils accusent la police et l'abandon du projet de loi controversé, officiellement suspendu.

Le territoire du sud de la Chine et "hub" financier international connaît sa plus grave crise politique depuis sa rétrocession par Londres en 1997, avec des manifestations et des actions presque quotidiennes qui ont souvent dégénéré en violences entre activistes radicaux et forces de l'ordre.

Carrie Lam a exclu vendredi toute concession aux manifestants, tout en mettant en garde contre le risque d'une grave crise économique. Elle a reçu un soutien total de Pékin, qui a musclé son discours et intensifié ses menaces à l'égard des manifestants.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous avez aujourd’hui les meilleurs atouts pour séduire et être séduit. On vous fait les yeux doux et vous adorez ça.

Taureau

Il semble que vous n’avez pas d’autre choix que de vous adapter à une situation ou aux desiderata des autres.

Gémeaux

Prévoyez un coup de cœur, un coup de foudre ou une nouvelle qui vous met de très bonne humeur.

Cancer

Ne cherchez pas à ce que tout soit parfait, et surtout pas ceux qui vous entourent. Acceptez les petites imperfections chez les autres.

Lion

C’est une journée sous haute tension au cours de laquelle vous risquez d’être bousculé de tous côtés.

Vierge

Vous vous stressez en pensant au travail qui vous attend au cours des prochaines semaines. Anticipez.

Balance

On ne peut que vous apprécier. Vous recevez mille compliments tant vous êtes une sorte de lumière, un guide pour les autres.

Scorpion

Attendez-vous à des échanges tendus, musclés avec l’un de vos proches, votre conjoint ou l’un de vos enfants.

Sagittaire

Vos relations avec votre entourage sont au premier plan. L’un de vos proches vous réserve une surprise.

Capricorne

Vous êtes préoccupé par une histoire d’argent qu’on vous doit et que vous êtes obligé de réclamer.

Verseau

Un projet professionnel sur lequel vous travaillez connaît un retournement de situation totalement inattendu.

Poissons

Ne vous lancez pas dans une discussion si vous n’êtes pas certain d’avoir le dernier mot. Cela risque de ne pas vous plaire.