Iran: 39 morts dans l'accident d'un avion à Téhéran

Publié le à Téhéran (AFP)

Trente-neuf personnes ont été tuées dimanche dans le crash d'un avion peu après son décollage de l'aéroport de Mehrabad, dans le sud de Téhéran, venant rallonger la liste des catastrophes aériennes survenues ces derniers mois à travers le monde.

L'Antonov 140, appartenant à une compagnie iranienne, effectuait une liaison interne entre Téhéran et la ville de Tabass (est). Il s'est écrasé à 09H18 locales (04H48 GMT) dans le quartier résidentiel d'Azadi, un secteur réservé aux militaires et leurs familles situé à moins de cinq kilomètres de l'aéroport.

"Il y avait 40 passagers et 8 membres d'équipage à bord de l'avion de la compagnie Sepahan", a déclaré le vice-ministre des Transports Ahmad Majidi. Selon le dernier bilan officiel, 39 personnes ont été tuées et neuf autres blessées dans l'accident.

Après le crash, le président iranien Hassan Rohani a ordonné l'arrêt de tous les vols d'Antonov 140 construits en Iran.

"Le président a demandé au ministre des Transport un rapport complet et en attendant a ordonné l'arrêt de tous les vols de ce type d'avion et le respect des règles de sécurité dans tous les vols", a rapporté l'agence Irna.

En 2009, le premier modèle de l'avion Antonov 140 s'était écrasé à Ispahan alors qu'il effectuait un vol d'essai. Mais depuis, l'Antonov 140 est utilisé pour de nombreuses liaisons intérieures.

Selon la télévision d'Etat, l'Iran possède neuf Antonov 140 dont celui qui vient de s'écraser à Téhéran.

"L'avion s'est écrasé sur des arbres, il n'y pas de victimes au sol", a déclaré Alireza Jahanguirian, chef de l'Organisation de l'aviation civile, cité par l'agence Fars.

Le pilote a évité de justesse les immeubles et un marché bondé, avant de s'écraser et percuter le mur en béton d'une caserne de l'armée de l'air.

- 'Une scène terrible' -

"C'était une scène terrible. La queue de l'avion est tombée sur une route", a raconté un témoin cité par l'agence Fars. "Heureusement, l'avion s'est écrasé à 500 mètres d'un marché, s'il était tombé sur le marché, il y aurait eu plein de morts".

La télévision d'Etat a montré des images de l'avion complètement calciné, avec des parties de l'appareil éparpillées dans les environs.

"Je circulais à moto et j'ai entendu un énorme bruit derrière moi. Lorsque j'ai regardé, j'ai vu un avion qui venait sur moi. Je me suis jeté à terre et l'avion a percuté le mur en béton", a raconté un témoin à la télévision.

"Je suis moi-même un militaire. Avec d'autres personnes, nous avons accouru pour sauver les passagers, mais il y a eu deux ou trois fortes explosions et un énorme feu", a-t-il ajouté.

Le dernier accident aérien important en Iran remontait à janvier 2011 lorsqu'un avion civil s'était écrasé dans le nord du pays faisant près de 80 morts.

Les sanctions imposées par les Etats-Unis et les pays européens en raison du programme nucléaire controversé de Téhéran empêchaient jusqu'à récemment l'Iran d'acheter des pièces de rechange ou des avions occidentaux pour renouveler sa flotte civile, dans un état vétuste.

Dans le cadre de l'accord nucléaire conclu entre l'Iran et les puissances du groupe 5+1 (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Allemagne), et en vigueur depuis janvier 2014, les pays occidentaux ont accepté de vendre à l'Iran des pièces de rechange pour sa flotte civile.

Pour ses vols intérieurs, l'Iran s'est lancé dans la construction d'avions de type russe ou ukrainien, notamment des Antonov 140.

Depuis début 2014, cinq catastrophes ont touché le transport aérien civil faisant plus de 750 victimes, notamment dans le crash d'un avion de la Malaysia Airlines au-dessus de l'Ukraine et celui d'Air Algérie au Sahel, tous deux survenus le mois dernier.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Prévoyez des complications entre les uns et les autres. Saurez-vous être patient et conciliant ?

Taureau

Vous prenez à cœur vos activités professionnelles. Vous vous débarrassez de certaines contraintes.

Gémeaux

Les astres vous conseillent de ne surtout pas vous mêler d’un conflit qui ne vous regarde pas.

Cancer

Vous arrivez au bout de vos difficultés. Vous pouvez avancer beaucoup plus vite dans vos activités.

Lion

C’est votre esprit de contradiction qui sème la zizanie dans l’ensemble de vos relations. Vous vous mettez tout le monde à dos.

Vierge

Une amitié, une rencontre ou des retrouvailles vous replongent plusieurs années en arrière.

Balance

Tenez-vous à carreau. Ne faites pas de vague. Vous n’aurez de toute façon pas le dernier mot et cela ne vous plaira pas.

Scorpion

Vous vous sentez isolé, mis de côté. Vous détestez cette impression de ne pouvoir compter sur personne.

Sagittaire

Vous êtes attiré amoureusement par quelqu’un. Vous craignez de faire fuir la personne en lui faisant part de vos sentiments.

Capricorne

Que ce soit dans votre cadre professionnel ou affectif, prévoyez un grand retournement de situation.

Verseau

Mais où est passé votre créativité ou votre besoin d’indépendance ? Vos proches ne vous reconnaissent plus.

Poissons

Ne comptez pas trop sur le facteur chance aujourd’hui. Seul le travail paie. Ne l’oubliez pas.