Jérusalem secouée par un attentat meurtrier et des heurts sur l'esplanade

Publié le à Jérusalem (AFP)

Jérusalem a connu mercredi une de ses pires flambées de violence récentes avec une nouvelle attaque à la voiture bélier qui a fait un mort et des heurts sur l'ultra-sensible esplanade des Mosquées.

Un policier israélien a été tué et une dizaine de personnes blessées quand un Palestinien a percuté avec son van des piétons sur une artère séparant Jérusalem-Ouest et Jérusalem-Est, la partie palestinienne de la Ville sainte occupée et annexée par Israël.

L'auteur de l'attaque a été abattu par les policiers après être sorti de son véhicule pour attaquer les passants avec une barre de fer.

Le même mode opératoire avait été utilisé lors d'une attaque perpétrée il y a deux semaines à quelques centaines de mètres de là.

L'auteur de l'attaque a été identifié comme un Palestinien de 38 ans du camp de réfugiés de Chouafat, l'un des quartiers de Jérusalem-Est théâtre depuis quelques mois de tensions qui font craindre une troisième Intifada.

Sans revendiquer explicitement l'attentat, l'organisation islamiste Hamas s'en est félicitée, assurant que son auteur, identifié comme Ibrahim al-Akari, était l'un de ses membres.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a vu dans son geste "la conséquence directe des agissements d'Abou Mazen (le président palestinien Mahmoud Abbas) et de ses partenaires du Hamas qui excitent les esprits".

- Les policiers israéliens dans Al-Aqsa -

Le 22 octobre déjà, un Palestinien originaire de Silwan, autre point chaud de Jérusalem-Est, avait percuté un groupe de passagers descendant du tramway, tuant un bébé israélo-américain et une Equatorienne. L'auteur avait été abattu.

Plus tôt dans la matinée, jeunes Palestiniens et policiers israéliens se sont violemment affrontés sur l'esplanade des Mosquées, où la visite d'une centaine d'extrémistes juifs réclamant le droit de prier sur le troisième lieu saint de l'islam a attisé les braises.

Des Palestiniens s'étaient retranchés dans la nuit sur l'esplanade. Quand la porte des Maghrébins par laquelle passent les non-musulmans s'est ouverte, des manifestants masqués ont lancé des pierres et des pétards sur les policiers israéliens venus pour protéger le groupe, toujours selon la police.

Les policiers ont pénétré sur l'esplanade et repoussé les Palestiniens à l'intérieur de la mosquée Al-Aqsa, selon des témoins. Fait exceptionnel, les policiers sont entrés dans la très vénérée mosquée. Dans le climat acrimonieux qui règne à Jérusalem-Est, cette incursion a été ressentie comme une grave provocation.

Jamais ils n'avaient poussé aussi loin dans l'édifice, a dit à l'AFP Adnane al-Husseini, gouverneur de Jérusalem-Est.

Dans l'édifice, des tapis calcinés témoignaient de début d'incendies provoqués par les grenades lancées par les policiers.

Les incidents se sont propagés aux alentours immédiats de l'esplanade dans la Vieille ville, transformée en camp retranché gardé par des centaines de policiers.

A plusieurs reprises, les policiers ont tiré des gaz lacrymogènes, des grenades assourdissantes et des projectiles en caoutchouc pour éloigner les groupes qui s'étaient attroupés aux portes de l'esplanade et dans lesquels se trouvaient de nombreux enfants.

- Poursuite des heurts -

Après une accalmie en fin de matinée, des incidents ont à nouveau mis aux prises Palestiniens et policiers israéliens aux abords de la Vieille ville, ainsi que dans le camp de réfugiés de Chouafat et dans les quartiers d'Issaouiya et al-Tor.

Ce nouvel accès de fièvre faisait suite à l'appel lancé mardi par des extrémistes juifs à se rendre massivement mercredi sur l'esplanade en soutien à Yehuda Glick, une figure de la droite ultranationaliste juive qui milite pour le droit des juifs à prier sur l'esplanade.

M. Glick avait été grièvement blessé par balles la semaine passée et son agresseur présumé, un Palestinien, avait été abattu le lendemain par des policiers israéliens.

Egalement sacrée pour les juifs, l'esplanade est sous le régime d'un statu quo qui prévoit que les juifs ne peuvent y prier. Au cours des derniers mois cependant, les activistes juifs se sont faits plus bruyants pour obtenir ce droit.

Les musulmans s'alarment de l'éventualité que le gouvernement israélien cède aux pressions des ultras et accède à leur requête.

Le Premier ministre israélien a plusieurs fois affirmé n'avoir aucune intention de changer le statu quo.

Les tensions à Jérusalem-Est sont causés par une conjonction de facteurs mais pour les Palestiniens, Al-Aqsa est une "ligne rouge".

La Jordanie, l'un des deux seuls pays arabes à avoir un traité de paix avec Israël, a rappelé son ambassadeur pour protester contre les "violations israéliennes répétées" à Jérusalem. La direction palestinienne a appelé le Conseil de sécurité à se réunir urgemment.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Journée décisive au travail. Vous amorcez un virage important pour la suite de votre carrière.

Taureau

Vous prenez un engagement avec votre partenaire. Vous ne pouvez plus vous dérober.

Gémeaux

Au sortir d’un conflit avec un proche, vous faites des efforts pour trouver un terrain d’entente.

Cancer

Vous pouvez donner une nouvelle impulsion à votre carrière. Vous en avez la possibilité.

Lion

Certains s’ennuient au sein du couple. Il est sûrement temps de changer votre façon de vivre.

Vierge

Célibataire, c’est votre journée ! Vous faites une rencontre qui risque de changer votre vie.

Balance

Vous repartez sur des bases professionnelles plus solides. Vous vous imposez en leader incontestable.

Scorpion

Vous réussissez à canaliser votre nervosité ou votre impatience. Vos proches sont contents.

Sagittaire

Quelques nuages viennent ternir votre relation. Vous en êtes le principal responsable au vu de votre comportement.

Capricorne

Un vent de passion souffle dans votre couple. Vous rallumez la flamme. Vous dévoilez plus facilement vos sentiments.

Verseau

Vous passez à la vitesse supérieure pour prendre de bonnes décisions afin d’accomplir ce que vous avez à faire.

Poissons

Une promotion professionnelle est en vue. Toutefois, il va vous falloir encore un peu de patience avant de la voir se concrétiser.

Immobilier pour vous