Jour J pour le bac 2021, avec l'épreuve de philo aménagée

Publié le à Paris (AFP)

Dans un contexte d'épreuves aménagées synonyme pour certains de "bac factice" au terme d'une année perturbée par le Covid, plus de 500.000 candidats franchissent jeudi matin les portes des lycées pour passer l'écrit de philo, seule épreuve maintenue avec le grand oral.

A 08H00, les 525.760 élèves de lycées généraux et technologiques plancheront sur quatre sujets au choix, au lieu de trois.

L'enjeu de cette épreuve s'est toutefois réduit après les annonces d'aménagement en raison de la crise sanitaire: c'est la meilleure note qui sera retenue, entre celle obtenue à l'épreuve et celle du contrôle continu, à condition d'avoir rendu sa copie.

L'épreuve de philosophie donne depuis les années 70 le coup d'envoi des épreuves du baccalauréat.

Cette année, pour réduire la pression après une année de Terminale chamboulée par le Covid, le contrôle continu représentera au minimum 82% de la note finale des candidats au bac général et technologique, l'épreuve écrite de philosophie et celle du grand oral correspondant aux 18% restants.

Les épreuves de spécialités, qui devaient se tenir pour la première fois en mars, ont, elles, été annulées au profit du contrôle continu.

Sur le volet sanitaire, le ministère de l'Education a prévu une série de mesures. Tous les candidats devront plancher sur leurs copies en étant masqués. Les bureaux seront espacés et nettoyés. Et pas d'examens pour les candidats identifiés comme cas contacts ou positifs au Covid-19: ils seront convoqués à une session de remplacement en septembre.

Pour cette première édition du bac Blanquer, né de la réforme de juillet 2018, quelque 715.000 candidats vont tenter de décrocher le précieux diplôme.

Plus de la moitié (53,7%) présentent le bac général - qui se compose désormais d'un tronc commun de matières, complété par deux enseignements de spécialités choisis à la carte par les élèves -, 26,5% le professionnel et 19,8% le technologique.

"Ce qui m'a paru important, c'est de maintenir une épreuve terminale. En même temps cette année, nous devions avoir une bienveillance particulière vu la situation", a défendu début juin le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer.

Le constat n'est pas le même du côté des profs de philo, qui regrettent le maintien de l'épreuve.

"Les élèves vont venir jeudi pour faire simplement acte de présence. Certains m'ont même dit qu'ils viendraient en tongs, quand d'autres lancent des concours à qui fera la meilleure blague sur sa copie", constate Nicolas Franck, président de l'association des professeurs de philosophie de l'enseignement public (Appep).

-"Mascarade"-

Il dénonce une "mascarade". "Personne ne prend cette épreuve au sérieux, mais ça mobilise de nombreuses personnes pour l'organiser partout en France, pour corriger des copies... Certainement pour rien", déplore-t-il.

Les Terminales seront-ils vraiment tentés de rendre copie blanche jeudi ? Les syndicats s'en inquiètent aussi puisqu'un élève qui rendrait une copie vierge pourrait bénéficier à la place de sa note de contrôle continu.

A la veille de l'épreuve, Lilas, 16 ans, en Terminale à Lyon avec de "très bonnes notes" durant l'année, n'est "absolument pas stressée". "J'y vais tout de même sérieusement mais il y a un sentiment global de découragement car c'est une épreuve factice", pointe-t-elle. "Personne n'a vraiment l'impression de passer le bac en fait".

Depuis le 8 juin, son établissement lyonnais a choisi d'imposer une "quarantaine" aux élèves de Terminale, de manière à éviter les contaminations au coronavirus.

"On est donc chez nous mais ça ne change pas grand chose en terme de risque car on n'empêche pas les élèves de se regrouper dans le cadre privé", explique Lilas.

Jeudi après-midi, plus de 535.639 candidats de Première passeront eux l'épreuve anticipée de français, avec un nombre de sujets doublés.

Les résultats du bac seront dévoilés le 6 juillet. Les rattrapages démarreront dès le lendemain et se tiendront jusqu'au 9 juillet.

Depuis 2012, le taux de réussite au baccalauréat dépasse les 80%. L'an dernier, 95% des candidats au bac ont été reçus, un niveau record. Le nombre d'admis devrait être particulièrement élevé cette année encore.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info