L'alerte orange pluie-inondations étendue à neuf départements dans le Sud

Publié le à Toulouse (AFP)

Les Bouches-du-Rhône, le Var et le Vaucluse ont été placés mercredi en alerte orange pluies-inondations, rejoignant six départements du Sud noyés pendant la nuit sous des trombes d'eau qui ont notamment inondé le réseau routier du littoral.

Le suivi est maintenu pour ces six départements, Aude, Pyrénées-orientales, Aveyron, Gard, Hérault et Tarn, ainsi que pour l'Andorre, a indiqué Météo France.

L'"épisode méditerranéen pluvio-orageux marqué" qui les a balayés depuis mardi, avec un pic en fin de nuit, finalement plus tard que prévu, a provoqué la fermeture de nombreux tronçons routiers, surtout sur le littoral, et arraché des toitures et des arbres, selon un premier bilan des préfectures et pompiers.

Dans les Pyrénées-Orientales, où une dizaine de routes départementales ont été coupées, les pompiers ont mené 60 interventions pour des inondations et toitures arrachées, a précisé la préfecture.

Le département, comme l'Aude, reste aussi en vigilance orange crue, tandis que la persistance de vents d'Est en fin de journée maintient un risque de submersion.

Dans l'Aude, où deux campings ont été évacués à titre préventif mardi soir, six départementales restaient coupées dans la matinée, tandis que le port de Port-la-Nouvelle a été fermé.

Quelque 600 pompiers restaient mobilisés dans ce département, face notamment à des pics de crue attendus en fin de matinée, a précisé la préfecture.

En renfort aux forces locales, la Sécurité civile avait déployé mardi sur l'arc méditerranéen un dispositif comptant 90 sapeurs-pompiers, 70 sapeurs-sauveteurs et trois hélicoptères.

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info