L’Allemagne va livrer 2.700 missiles antiaériens supplémentaires à l'Ukraine

Publié le à Berlin (AFP)

L'Allemagne a décidé d'accroître ses livraisons d'armes à l'Ukraine en guerre en lui dépêchant 2.700 missiles antiaériens supplémentaires, a indiqué jeudi à l'AFP une source gouvernementale.

Le gouvernement "a approuvé un soutien supplémentaire à l'Ukraine", a souligné cette source, en parlant de missiles de type STRELA, de fabrication soviétique et qui proviennent des stocks de l'armée de l'ancienne Allemagne de l'Est communiste.

Ces stocks avaient été intégrés dans ceux de l'armée nationale allemande, la Bundeswehr, suite à la réunification allemande en 1990.

Berlin avait déjà autorisé samedi la livraison à Kiev de 500 missiles antiaériens de type Stinger, de 1.400 lance-roquettes antichar et de neuf obusiers, tous arrivés entretemps en Ukraine.

L'essentiel de ces armes sont parvenues mercredi en Ukraine, selon le gouvernement allemand.

Cette décision a marqué alors un tournant dans la politique allemande de l'après-guerre, le pays s'étant auparavant toujours interdit en raison de son histoire sous le nazisme, d'exporter des armes "létales" dans des zones de conflit.

Le chancelier allemand Olaf Scholz a justifié ce revirement par la "césure" que constitue l'invasion russe en Ukraine, qui oblige l'Allemagne à repenser ses priorités.

Berlin a aussi annoncé une nette augmentation de ses dépenses militaires, avec 100 milliards d'euros débloqués immédiatement pour moderniser la Bundeswehr et une hausse du budget de la défense dans les années à venir.

Les obusiers livrés à l'Ukraine sont eux aussi de fabrication soviétique, provenant de l'armée de l'ancienne RDA communiste.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info