L'ouragan Elsa se dirige vers Haïti

Publié le à Port-au-Prince (AFP)

L'ouragan Elsa s'est engouffré samedi matin dans les Caraïbes, accompagné par des vents puissants et menaçant de nouvelles dévastations Haïti, dont les ressources sont déjà mobilisées pour lutter contre les violences entre gangs.

Premier ouragan de la saison dans l'Atlantique, Elsa, classé 1 sur l'échelle de Saffir-Simpson, qui en compte 5, s'est légèrement affaibli dans la nuit de vendredi à samedi, avec des rafales allant jusqu'à 120 km/h.

A 08H00 (12H00 GMT) samedi il se trouvait au sud de l'île d'Hispaniola, sur laquelle se trouvent à la fois Haïti et la République dominicaine, et se dirigeait vers le Nord-Ouest, a indiqué le Centre national des ouragans (NHC) américain.

Selon les prévisions du NHC, "Elsa se rapprochera de la côte sud d'Hispaniola aujourd'hui (samedi) et dans la nuit, puis de la Jamaïque et de parties de l'est de Cuba dimanche".

"D'ici lundi, Elsa devrait passer au-dessus du centre et de l'ouest de Cuba pour se diriger vers le détroit de Floride", selon la même source.

L'ouragan pourrait soulever le niveau de la mer jusqu'à 1,5 mètre au sud de Cuba, d'environ 1,2 mètre sur la côte d'Hispaniola, et de moins d'un mètre près de la Jamaïque.

Les autorités haïtiennes ont relevé samedi matin le niveau d'alerte en vigilance rouge, soit le maximum, pour l'ensemble du pays.

"De fortes rafales de vent allant de 118 à 130 km/h", des "inondations sévères" ou "des coulées de boue" sont possibles notamment dans le sud du pays, selon la protection civile haïtienne.

Haïti pourrait manquer de fournitures d'urgence, comme l'eau et la nourriture, les stocks de secours ayant été utilisés pour aider les milliers de personnes déplacées par les violences entre gangs.

- Violence des gangs -

"Depuis le début du mois de juin, nous avons eu des déplacés au niveau de la zone métropolitaine pour lesquels nous avons dû mobiliser une partie de nos ressources qui étaient préparées pour la saison cyclonique", a déclaré à l'AFP Jerry Chandler, directeur de la protection civile haïtienne.

Cela fait un mois que des milliers d'habitants de plusieurs quartiers très pauvres de la capitale Port-au-Prince, théâtres d'affrontements entre gangs, ont été contraints de fuir leur logement.

A quelques heures du début des intempéries, la protection civile haïtienne travaillait à renflouer les stocks de denrées alimentaires et de matériel d'urgence mais la crise sécuritaire leur compliquait la tâche.

Les gangs, qui contrôlent une partie de l'unique route nationale reliant les départements du sud à la capitale, empêchent la libre circulation des marchandises.

Même si les autorités disposaient de stocks suffisants, "il faudrait pouvoir les acheminer. Pour pouvoir accéder aux départements qui sont menacés, dans le sud, nous devons passer dans les +zones rouges+", a expliqué Jerry Chandler.

En octobre 2016, le sud d'Haïti avait été ravagé par l'ouragan Matthew, de catégorie 4, qui avait entraîné la mort de plus de 500 personnes et causé près de 2 milliards de dollars de dégâts.

Dans le sud de la Floride, l'ouragan Elsa pourrait entraîner des précipitations, des inondations et de fortes rafales de vent, mais cela dépendra de son évolution pendant sa progression à travers les îles des Caraïbes, selon le NHC.

Elsa devrait atteindre l'archipel des Keys, au sud de l'Etat américain, autour de 02H00 (06H00 GMT) mardi, puis remonter en direction de Jacksonville.

Le phénomène météorologique inquiète à Surfside, où les secours s'activent dans les décombres d'un immeuble qui s'est effondré la semaine dernière, faisant au moins 22 morts et 126 disparus.

En atteignant la Floride, Elsa ne devrait plus être classé comme un ouragan, mais pourrait regagner en puissance.

Dans l'Etat, 2,6 millions de conducteurs devraient prendre la route pour le week-end du 4 juillet, celui de la fête de l'indépendance des Etats-Unis, selon le journal local Sun Sentinel citant l'Association américaine des automobilistes (AAA).

"Je dirais qu'à ce stade, avec une tempête tropicale prévue, il n'est pas déraisonnable pour les habitants du sud de la Floride de se préparer à l'éventualité d'un ouragan de catégorie 1 arrivant en début de semaine prochaine", a déclaré Robert Gracia, météorologue du NHC.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info