L1: accroché par Nantes, Lille n'y arrive pas

Publié le à Villeneuve-d'Ascq (AFP)

Le champion de France n'y arrive pas: frustré par Nantes samedi (1-1), Lille a enchaîné une sixième rencontre sans succès en Ligue 1, ratant même le penalty de la victoire en fin de match, et continue de stagner dans le ventre mou du classement.

Le Losc avait pourtant ouvert le score par Burak Yilmaz (9e), mais Ludovic Blas n'a pas tardé à égaliser (24e) pour des Nantais séduisants.

Les Dogues, très médiocres dans le jeu, notamment en première période, ont affiché un visage très inquiétant seulement quatre jours après une victoire capitale en Ligue des champions face à Salzbourg (1-0).

Pour parachever une triste prestation collective, le meilleur buteur du championnat Jonathan David a vu le gardien nantais Alban Lafont stopper sa frappe sur un pénalty accordé pour un tirage de maillot grossier du défenseur Fabio, exclu sur l'occasion (78e).

Lille, qui n'a plus gagné en L1 depuis début octobre et n'a pris que quatre points lors des six derniers matches, pointe à une décevante 12e place avec 18 unités au compteur, juste derrière les Canaris (11e, 19 pts).

- Soirée à oublier pour Lille -

Le scénario du match était pourtant favorable aux Nordistes: après un superbe travail côté gauche, Jonathan Bamba a centré en retrait et Yilmaz s'est levé le ballon avant d'enchaîner avec une belle demi-volée (1-0, 9e).

Le soulagement s'est alors lu sur le visage du Turc, pas en réussite cette saison et qui n'avait plus marqué en championnat depuis le 10 septembre, une éternité pour le buteur qui avait porté le Losc vers le titre de champion au printemps dernier.

Ce but a réveillé Nantes, qui a imposé un gros pressing aux Dogues, à l'image de cette percée dans la surface de Moses Simon, qui a buté sur Ivo Grbic d'un tir du bout du pied (17e).

Les Canaris ont égalisé sur l'occasion suivante: lancé par Andrei Girotto, Blas a pris le meilleur sur Tiago Djalo avant de fixer José Fonte et de placer une frappe parfaite au ras du poteau (1-1, 24e).

Les vagues jaunes ont ensuite déferlé sur une défense lilloise aux abois: Fabio a trouvé le poteau (30e), Randal Kolo Muani a tiré au-dessus (36e) puis Djalo a dégagé in extremis devant l'attaquant nantais (38e).

Au retour des vestiaires, le Losc a enfin haussé son niveau de jeu, mais est tombé sur une solide équipe nantaise qui a poursuivi son pressing, empêchant ainsi les Lillois de poser leur jeu.

Les Canaris ont d'ailleurs failli prendre l'avantage en contre: Simon a lancé Pedro Chirivella dans la surface, mais l'Espagnol n'a pas cadré son tir (56e).

Lille a enfin répondu, par Reinildo, qui a décoché une frappe puissante qu'Alban Lafont a repoussé difficilement (65e).

Le gardien nantais s'est encore illustré peu après en repoussant le penalty de David consécutif à la faute de Fabio.

Une soirée à oublier pour le Losc, qui aura fort à faire pour retrouver la victoire mercredi sur la pelouse de Rennes, l'équipe en forme du moment.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info