L1: le car de Lens vandalisé à Paris, deux suspects interpellés avec de la peinture

Publié le à Paris (AFP)

Le car du RC Lens, en déplacement à Paris pour affronter le PSG, a été couvert de graffitis insultants et deux suspects ont été interpellés avec de la peinture, a-t-on appris samedi, des dégradations rappelant l'affaire de la banderole anti-Ch'tis de 2008.

Selon des images circulant sur les réseaux sociaux et relayées par plusieurs médias, le véhicule lensois a été souillé de tags jaunes "PSG", "Paris SG", "Ultras Paris" ou encore "consenguin de merde" (sic).

Les deux suspects, qui ont été interpellés avec de la peinture sur eux, ont 20 et 21 ans, a précisé le parquet de Nanterre, contacté par l'AFP. Relâchés après leur interpellation, ils sont convoqués mardi au commissariat, où ils seront entendus par la police.

Ces graffitis sur le car lensois rappellent la banderole "Pédophiles, chômeurs, consanguins: bienvenue chez les Ch'tis" brièvement déployée par des supporters parisiens dans une tribune du Stade de France le 29 mars 2008 lors de la finale de la Coupe de la Ligue PSG-Lens, en référence au film à succès de Dany Boon. Cinq supporters avaient été condamnés par la justice dans cette affaire, écopant d'amendes et d'interdictions de stade.

- Le PSG fustige des "actes honteux" -

"Le Paris Saint-Germain condamne avec la plus grande fermeté les agissements intolérables commis à l'encontre du RC Lens par des individus se prétendant supporters du club", a réagi le PSG dans un communiqué.

"Des investigations de police sont en cours. Le club se réserve le droit de prendre toutes les sanctions et mesures juridiques appropriées s'il apparaît que certains de ses supporters sont associés à ces actes honteux", ajoute le PSG, disant apporter "son soutien et sa sympathie au RC Lens et à ses supporters".

De son côté, le club artésien n'a pas souhaité commenter l'affaire à quelques heures d'une rencontre décisive au Parc des princes face au PSG samedi après-midi.

"On va se concentrer sur notre match, il n'y a rien de prévu pour l'instant", a déclaré un porte-parole du club à l'AFP, laissant néanmoins entendre que Lens envisageait de porter plainte.

Le car a été nettoyé même s'il reste encore quelques traces, a-t-on précisé de même source.

Le Paris SG, deuxième de Ligue 1, reçoit samedi (17h00) le RC Lens, cinquième, pour un duel crucial dans la course au titre et aux places européennes.

pa-leo-nb-jed/dif/ebe

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info