L1: Lens consolide sa place de dauphin en battant Reims

Publié le à Lens (AFP)

Lens a consolidé sa deuxième place en battant Reims (2-0) vendredi en ouverture de la 9e journée de L1 dans le silence du Stade Bollaert, qui vivait son deuxième match à huis clos après les incidents survenus face à Lille mi-septembre.

Les Sang et Or, qui ont maîtrisé la rencontre, l'ont emporté sans trembler grâce à un doublé d'Arnaud Kalimuendo (45e s.p., 51e) face à des Champenois réduits à dix avant la mi-temps après l'exclusion du jeune avant-centre Hugo Ekitiké pour jeu dangereux.

Battu par Strasbourg (1-0) lors du premier match sans son public en milieu de semaine dernière, le RCL n'a cette fois pas été surpris sur sa pelouse et confirme son excellent début de saison.

Les joueurs de Franck Haise, qui comptent déjà 18 points, ont ainsi mis la pression sur leurs poursuivants et notamment Marseille, qui aura un difficile déplacement dimanche chez le voisin lillois.

Dès le début de la rencontre, les Sang et Or ont pris le contrôle des opérations, mais paradoxalement la première situation a été rémoise, avec le jeune Ekitiké (19 ans), qui a été devancé de justesse dans la surface par Facundo Medina (5e). La réponse artésienne n'a pas tardé avec Kalimuendo, dont la frappe puissante a été détournée en corner par Predrag Rajkovic (16e).

Le portier serbe, peu sollicité malgré la domination lensoise, s'est ensuite montré vigilant pour claquer en corner une reprise de volée du Polonais Przemyslaw Frankowski (42e).

Quelques minutes plus tard, une maladresse d'Ekitiké a été le tournant de la rencontre: le jeune attaquant a mis son pied dans le visage de Kevin Danso, provoquant ainsi un penalty, transformé par Kalimuendo, avant de récolter un carton rouge logique (1-0, 45e).

Dès le retour des vestiaires, les Sang et Or ont poussé pour se mettre à l'abri, et après des occasions de Cheick Doucouré (47e) et Seko Fofana (49e), Kalimuendo a doublé la mise sur une superbe ouverture de Florian Sotoca (2-0, 51e).

Les Lensois ont ensuite géré la fin de match et auraient même pu alourdir le score par Sotoca, dont la reprise a été bloquée par Rajkovic (59e), ou Fofana, qui a tiré de peu à côté (85e).

Le RCL espère désormais que ses bouillants fans pourront revenir au stade Bollaert-Delelis pour le prochain match à domicile, le 24 octobre face à Metz.

Après l'envahissement de la pelouse par des supporters à la mi-temps du Derby du Nord le 18 septembre dernier, la commission de discipline de la LFP avait en effet sanctionné le club artésien d'un huis clos à titre conservatoire pendant au moins deux rencontres, en attendant de dévoiler sa décision finale le 6 octobre.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info