L1: Nice fait le dos rond, Nantes perd pied à Troyes

Publié le à Paris (AFP)

Nice, en infériorité numérique pendant une heure, a arraché un nul courageux samedi à Montpellier (0-0) en Ligue 1 et préservé sa place sur le podium, lequel semble s'éloigner pour Nantes, surpris par l'embellie du mal-classé Troyes (1-0)

- Nice plie mais ne rompt pas -

Est-ce à sa défense de fer et son mental d'acier qu'on reconnaît un solide dauphin ? Toujours est-il que Nice a su souffrir à dix contre onze au stade de la Mosson et repartir avec un petit point susceptible de préserver sa deuxième place.

C'était un match particulier pour l'attaquant Andy Delort, ex-capitaine de Montpellier, qui a été hué par son ancien public, encore remonté par sa décision de rejoindre Nice. D'ailleurs, l'international algérien n'a pas marqué, butant sur le poteau à angle fermé (4e) sur sa meilleure occasion.

Mais les attaquants montpelliérains n'ont pas été beaucoup plus inspirés, alors que le club héraultais a évolué près d'une heure en supériorité numérique après l'exclusion sévère du capitaine niçois Dante (35e) pour avoir accroché Elye Wahi dans la surface.

Penalty, donc. Mais Téji Savanier, le maître à jouer montpelliérain, l'a inexplicablement gâché en tentant une panenka trop molle que le gardien Walter Benitez n'a eu aucun mal à intercepter (37e)...

Les choses n'ont pas bougé non plus en seconde période, sous une pluie battante et sous un déluge de centres expédiés dans la surface niçoise. Quant à la tentative de Valère Germain, elle a trouvé elle aussi le poteau (53e).

Ce nul permet au moins à Montpellier (11e, 38 pts) de mettre fin à sa mauvaise série du moment (quatre défaite sur les cinq dernières journées), et à Nice (2e, 50 pts), meilleure défense de L1, de pouvoir voir venir ses poursuivants, en particulier Marseille (3e, 47 pts), opposé à Brest dimanche soir (20h45).

Il faut dire qu'un choc alléchant attend les Niçois dès le week-end prochain sur la pelouse de l'OM, pour un duel avec vue sur les places qualificatives pour la Ligue des champions.

Et gagner à Marseille, "ce serait pour nous quelque chose de très fort pour marquer de notre empreinte cette fin de championnat", a résumé le milieu niçois Morgan Schneiderlin au micro d'Amazon Prime Vidéo.

- Troyes freine Nantes et respire -

Sept points en trois matches, c'est le total presque inespéré récolté ces dernières semaines par Troyes, qui a battu Nantes 1-0 samedi soir pour se donner de l'air en bas de classement.

Après avoir frustré Marseille (1-1) puis enfoncé Bordeaux (2-0), l'Estac a enchaîné contre les Canaris grâce à un but du Canadien Iké Ugbo (43e) qui a offert au nouvel entraîneur Bruno Irles sa première victoire au stade de l'Aube.

Cet enchaînement salvateur permet au club promu de remonter à la 15e place avec 28 points, à hauteur de Clermont (16e, 28 pts), qui affronte dimanche le barragiste Lorient (18e, 24 pts) dans un duel direct pour le maintien.

En revanche, c'est un coup d'arrêt pour Nantes, qui restait sur l'euphorie de sa qualification pour la finale de Coupe de France ou encore de sa victoire probante face au Paris SG (3-1). Et pour ne rien arranger, Nantes a perdu son pilier défensif Nicolas Pallois, sorti blessé à un genou.

L'équipe d'Antoine Kombouaré stagne à la septième place (42 pts), à cinq longueurs du podium, avec la crainte de voir certains concurrents pour l'Europe creuser l'écart ce week-end...

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info