La justice rejette la demande d'enlèvement de la crèche de Noël de Béziers

Publié le à Montpellier (AFP)

Le tribunal administratif (TA) de Montpellier a rejeté vendredi la demande d'un Biterrois et de la Ligue des droits de l'homme d'enlever la crèche de Noël installée dans l'hôtel de ville de Béziers par le maire Robert Ménard, proche du FN.

Dans un jugement de cinq pages, la juge Marianne Hardy a justifié sa décision par défaut d'urgence, "en l'absence de circonstances particulières qui auraient pu résulter, notamment de troubles à l'ordre public". "Il ne résulte pas de l'instruction, ni des explications apportées à l'audience que la décision d'installer une crèche dans le hall serait de nature à porter" atteinte "aux principes de laïcité et de neutralité", écrit-elle.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.