Le pape aux belles-mères: "attention à votre langage"

Publié le à Cité du Vatican (AFP)

Le pape François a rendu hommage mercredi aux belles-mères, souvent victimes selon lui des "clichés" les plus triviaux, tout en les exhortant à "faire attention à [leur] langage", en particulier dans leurs rapports avec leurs belles-filles.

Au cours de son audience générale sur la place Saint-Pierre, consacrée ce mercredi matin aux rapports entre générations, le souverain pontife a fait une longue digression sur "le personnage mythique" de la belle-mère.

"La belle-mère, je ne dis pas qu'on la voit comme le diable, mais elle est toujours présentée de façon péjorative. Mais la belle-mère est la mère de ton mari et la mère de ta femme", a-t-il dit.

"On se dit que la belle-mère, plus elle est loin, mieux c'est. Mais non, c'est une mère, c'est une personne âgée. Une des choses les plus belles pour une femme est d'avoir des petits-enfants. Quand ses enfants ont des enfants, elle revit", a poursuivi le pape argentin de 85 ans.

Aux belles-filles, Jorge Bergoglio a adressé cette mise en garde: "Prenez soin de vos relations avec vos belles-mères. Parfois elles sont un peu spéciales, mais elles ont donné la maternité à votre conjoint", ajoutant: "Au moins, rendez-les heureuses".

Et enfin aux belles-mères, François a adressé cette mise en garde: "Je vous dis, faites attention à la façon dont vous vous exprimez, [les écarts] de langage sont un des péchés les plus vilains des belles-mères".

A cette occasion, le pape a demandé pardon pour avoir présidé l'audience générale assis, toujours très diminué par des douleurs au genou qui l'ont obligé à annuler récemment plusieurs engagements.

"Je vous demande pardon parce que je vous saluerai assis", a-t-il lancé à ses fidèles à la fin de l'audience, à l'issue de laquelle le souverain pontife aime traditionnellement prendre un bain de foule.

"Ce genou tarde à guérir et je ne peux rester longtemps debout. Je vous prie de m'excuser, merci", a-t-il ajouté sous les applaudissements.

François, qui a entamé en mars sa dixième année de pontificat, souffre de douleurs "aiguës" au genou droit, qui l'ont récemment empêché de participer à certains évènements ou de présider des célébrations.

C'est avec une grande difficulté à se déplacer qu'il a effectué une visite de deux jours sur l'île méditerranéenne de Malte au début du mois.

Il souffre aussi de douleurs à la hanche qui le font boiter et a subi en juillet 2021 une délicate opération au colon.

Le pape a confié la semaine dernière au quotidien argentin La Nacion traiter ses douleurs, dues à une rupture d'un ligament, en posant de la glace sur son genou et en prenant des analgésiques.

Ses douleurs devraient disparaître à terme, selon ses médecins, mais le processus de guérison "est lent à son âge".

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info