Le prince Charles en Irlande, visite symbolique pour les 70 ans de règne d'Elizabeth II

Publié le à Dublin (AFP)

Le prince Charles et son épouse Camilla sont attendus mercredi en Irlande, pays au passé commun troublé avec le Royaume-Uni, dans le cadre des visites de la famille royale à l'étranger pour les 70 ans de règne d'Elizabeth II.

Le couple princier ne s'est rendu que cinq fois en Irlande par le passé, la dernière visite remontant à 2019 quand Charles et Camilla avaient rencontré le président Michael D. Higgins.

La totalité de l'île d'Irlande se trouvait sous domination britannique jusqu'à la sanglante guerre d'indépendance qui a pris fin en 1921 avec la partition de l'île, dont le nord reste une province du Royaume-Uni.

Cette partition a aussi abouti dans la deuxième moitié du XXe siècle à trois décennies sanglantes de "Troubles" en Irlande du Nord, entre unionistes en majorité protestants et républicains surtout catholiques, avec l'implication de l'armée britannique, jusqu'à la conclusion d'un accord de paix en 1998.

Elizabeth II était devenue en 2011 la première monarque britannique à se rendre en République d'Irlande depuis l'indépendance du pays en 1922. Lors de cette visite organisée sous haute sécurité, elle avait lancé un appel à la réconciliation.

Son héritier, 73 ans, et son épouse la duchesse de Cornouailles, 74 ans, doivent passer trois jours dans le sud du pays.

Charles doit aussi s'entretenir avec le Premier ministre irlandais Micheal Martin.

Mardi, le couple princier a rencontré des habitants d'Irlande du Nord, où il a été accueilli par des écoliers agitant des drapeaux britanniques le long d'une rue commerçante fermée à la circulation pour l'occasion.

- Rares apparitions de la reine -

L'héritier de la couronne a également planté un arbre dans les jardins du château de Hillsborough, seule résidence royale dans cette province britannique où les tensions communautaires restent vivent entre défenseurs et opposants au maintien au sein de la couronne.

La famille royale multiplie les visites à l'étranger au printemps à l'occasion du jubilé de platine de la reine Elizabeth II, sur le trône depuis 70 ans.

La famille royale a des tournées prévues dans huit des 14 pays du Commonwealth (hors Royaume-Uni) à l'occasion de cet anniversaire. Cette semaine, les très populaires prince William, fils ainé de Charles, et sa femme Kate sont notamment aux Caraïbes, où leur visite a été perturbée par des manifestations.

Au Royaume-Uni, quatre jours de festivités sont prévus en juin pour célébrer le jubilé, avec défilé militaire à Londres, pique-niques géants, reconstitution historique des 70 ans de règne de la reine et concert au palais de Buckingham.

Depuis des mois, les apparitions de la souveraine, qui fêtera ses 96 ans le mois prochain, sont devenues rares. Après avoir passé une nuit à l'hôpital en octobre, pour des "examens préliminaires" sur lesquels aucun détail n'a jamais été donné, elle a été testée positive au coronavirus le mois dernier et se limite à des "tâches légères" au château de Windsor, sur avis de ses médecins.

Charles et Camilla ont eux aussi été testés positifs au coronavirus en février, tout comme le Premier ministre irlandais, rattrapé la semaine dernière par le virus alors qu'il devait rencontrer le président américain Joe Biden à Washington.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info