Législatives en Afghanistan: le vote reprend dans les bureaux fermés

Publié le à Kaboul (AFP)

Les élections législatives ont repris dimanche en Afghanistan dans 401 bureaux de vote qui n'avaient pu ouvrir samedi, a indiqué la Commission électorale indépendante (CEI) qui organise le scrutin.

Ces bureaux de vote, répartis dans 22 provinces à travers le pays, fermeront à 17H00 locale (12H30 GMT).

Absence d?assesseurs, de liste électorale, de terminaux biométriques imposés à la dernière minute ou de personnel sachant les manipuler, avaient entraîné de longues files d'attentes samedi matin devant des centaines de bureaux de vote dans tout le pays.

Certains ont finalement pu ouvrir avec retard et leur fermeture a été décalée. Pour d'autres, plus de 400, la CEI avait décidé de reporter le vote d'une journée, décrétée fériée dans l'urgence par la présidence.

Ces couacs dans l'organisation n'ont pas manqué d'alimenter les critiques contre la CEI, alors que trois millions de personnes ont bravé les menaces des talibans et du groupe Etat islamique (EI) pour faire entendre leurs voix.

"Honte à la CEI", a écrit un internaute sur la page Facebook de la Commission. "Les pires élections jamais vues", tance un autre.

"Il y a eu beaucoup d'imperfections et de déficience dans l'organisation de ces élections. Tous ces incidents représentent une violation du code électoral", a indiqué à l'AFP le porte-parole de la Commission de vérification électorale (ECC).

"La majeure partie des problèmes proviennent du manque d'habitude dans l'utilisation de ces terminaux biométriques", a estimé Naeem Asghari, du Forum pour des élections libres et équitables en Afghanistan, une ONG.

Pour un observateur international, "c'est une victoire du peuple afghan qui n'a été découragé ni par les bombes, ni par l'incompétence" administrative.

Près de 170 personnes ont été tuées ou blessées dans les violences qui ont entouré le scrutin.

Un attentat-suicide a tué 15 personnes et blessé 20 autres à Kaboul et plus de 70 roquettes se sont abattues sur la ville de Kunduz (nord).

Le ministère de l'Intérieur n'a fait état d'aucun incident dimanche matin.

Plus de 2.500 candidats sont en lice pour les 249 sièges de la chambre basse du parlement. Les résultats préliminaires sont attendus le 10 novembre.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Votre activité professionnelle s’accélère. Vous devez prendre une décision dans une certaine urgence.

Taureau

Sur le plan financier, vous avez tout intérêt à mettre de l’ordre dans vos affaires.

Gémeaux

Surveillez votre alimentation. Il convient de manger mieux pour vous maintenir en forme durablement.

Cancer

Vous faites preuve d’une grande constance dans le cadre de votre travail.

Lion

Vous conservez coûte que coûte votre sang-froid dans le cadre familial. Vous vous gardez bien de donner votre avis.

Vierge

Les obstacles que vous rencontrez ne vous empêchent pas d’atteindre le but fixé. Vous êtes déterminé.

Balance

Vous mettez en avant une question financière en rapport avec votre patrimoine. Vous voyez loin.

Scorpion

Au travail, vos idées sont excellentes. Vous avez une bonne intuition lorsqu’il s’agit de débusquer la bonne affaire.

Sagittaire

Vous êtes épanoui, heureux dans votre couple. Vous ne faites rien l’un sans l’autre.

Capricorne

Votre situation matérielle est confortable et cela n’échappe pas à certaines personnes. Faites attention !

Verseau

Vous voulez vous perfectionner au travail. Vous aspirez à progresser, à sortir de votre zone de confort.

Poissons

Votre susceptibilité amplifie les choses de façon démesurée. Vos paroles dépassent vos pensées.

Facebook