Ligue 1: Nice monte sur le podium

Publié le à Paris (AFP)

Nice s'est installé provisoirement sur la troisième marche du podium samedi grâce à un succès sans difficulté contre Brest (2-1) lors de la 9e journée de Ligue 1, qui a aussi vu Strasbourg ramener un point de Montpellier (1-1).

Vendredi, Lens avait confirmé son statut de dauphin du Paris SG en battant Reims 2-0. Et alors que les Parisiens tenteront dimanche à Rennes d'enchaîner un neuvième succès en neuf matches, Nice a donc de son côté montré qu'il restait un candidat crédible aux places européennes.

Ultra-dominateurs contre des Brestois longtemps très faibles et inoffensifs, les joueurs de Christophe Galtier ont eu une quantité incroyable d'occasions par Andy Delort, Amine Gouiri ou Calvin Stengs, qui a touché la barre (55e).

Mais devant leur public, de retour dans trois des quatre tribunes après deux matches à huis clos complet en sanction des incidents ayant marqué le match Nice-OM du 22 août, les Aiglons ont curieusement fait la différence sur deux buts de défenseurs.

Juste avant la pause, Jean-Clair Todibo a d'abord ouvert la marque de près en profitant d'une mésentente entre le gardien brestois Marco Bizot et ses défenseurs Brendan Chardonnet et Dénys Bain (1-0, 45e).

Puis à l'heure de jeu, c'est le latéral gauche Melvin Bard qui a fait le break de la tête, sur un centre de Gouiri (2-0, 61e). Dans le temps additionnel, Brest a réduit la marque sur un but heureux de Franck Honorat (2-1, 90+2).

- Gameiro efficace -

Avec cette victoire, Nice (3e) revient à deux points de Lens avec un match en retard, à disputer le 27 octobre contre Marseille. L'OM (4e) peut d'ailleurs reprendre sa place sur le podium en cas de succès dimanche sur la pelouse du champion de France Lille.

Brest de son côté s'enfonce au classement. Les Bretons sont désormais 19e et n'ont toujours pas gagné cette saison.

Plus tôt dans la journée, Montpellier et Strasbourg s'étaient séparés sur un match nul 1-1 au Stade de la Mosson.

Montpellier a ouvert le score dès la 12e minute sur une belle demi-volée du gauche de Florent Mollet, après une ouverture de Téji Savanier et une remise de la tête de Valère Germain.

Mais les Alsaciens sont revenus au score à la 28e minute grâce à Kevin Gameiro, qui a piégé Jordan Ferri et Mamadou Sakho d'une feinte avant de tromper Jonas Omlin.

Au classement, Strasbourg prend provisoirement la 9e place, alors que Montpellier grimpe à la 12e place

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info