Ligue 1: Rennes deuxième, Puel en danger

Publié le à Paris (AFP)

Rennes a rebondi sur le ventre des Stéphanois (5-0) pour prendre la deuxième place de Ligue 1, une défaite qui pourrait coûter sa place à Claude Puel, l'entraîneur des Verts, dimanche lors de la 17e journée.

Revoilà les Rennais, et revoilà les fantômes de Geoffroy-Guichard. Dans le match de 13h00, les Bretons ont replongé les Verts dans les doutes et à la dernière place, grâce à un ébouriffant triplé de Terrier, dont une délicieuse talonnade et une lucarne.

Le Stade Rennais rebondit tout de suite après sa défaite à domicile en milieu de semaine contre Lille (2-1) et reprend sa marche conquérante, à bonne distance toutefois du Paris SG, leader avec onze longueurs d'avance après son nul à Lens (1-1), samedi.

Après un regain de deux succès début novembre, l'ASSE touche le fond avec cette troisième défaite de rang. Dans un stade aux kops fermés, sanction du comportement de certains de ses supporters, les Verts ont fini sous les "Olé!" cruels de leur public sur les passes adverses.

La position de Claude Puel était menacée dimanche soir. Si certains médias annonçaient sa mise à l'écart, les discussions se poursuivaient autour de son sort.

Comble de malheur pour "Sainté", Yvann Maçon a marqué un but gag contre son camp, avec un double coup de flipper sur le gardien Étienne Green et lui-même.

- Niçois méconnaissables -

Saint-Étienne reste dernier, et Metz avant-dernier, autre relégable corrigé dimanche après-midi à Monaco (4-0).

L'ASM remonte à la 7e place, avec des buts de Sofiane Diop, Kevin Volland (sur penalty), Gelson Martins et Wissem Ben Yedder.

Un peu plus à l'ouest sur la Côte d'Azur, Nice s'est effondré contre Strasbourg (3-0), sa troisième défaite d'affilée à domicile.

Les Niçois, méconnaissables après leur bon 0-0 au PSG, ne profitent pas de l'échec de Marseille, samedi devant Brest (1-0), et restent quatrièmes. L'OM a sauvé sa place sur le podium.

Le Racing, dans la foulée de son succès 5-2 contre Bordeaux, en profite pour prendre la 6e place, devant Monaco. (26 points tous les deux).

Angers (2-1 à Reims) et Montpellier (1-0 contre Clermont) suivent Monaco à un point.

Lyon est encore très loin du podium et doit déjà gagner à Bordeaux pour le dernier match entre deux institutions au bord de la crise.

Battu chez lui par Reims mercredi (2-1), l'OL doit une revanche à son entraîneur Peter Bosz, qui n'arrive pas à imposer son style.

Mais les Girondins de Vladimir Petkovic sont en plus mauvaise posture encore. La pire défense de L1 avec Saint-Étienne (37 buts encaissés) n'a pris qu'un seul point depuis fin octobre et se retrouve relégable.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info