Ligue 1: Stéphanois et Troyens grands gagnants de la course au maintien

Publié le à Paris (AFP)

Saint-Étienne a battu Metz (1-0) et Troyes s'est imposé à Bordeaux (2-0), sortant vainqueurs des chocs entre les quatre derniers de Ligue 1 qui étaient à égalité avant cette 27e journée, dimanche.

Dans le haut du classement, Rennes (4e) a dominé Angers (2-0) et met la pression sur l'Olympique de Marseille (3e), qui reçoit Monaco en soirée (20h45).

Après la victoire de Nice contre le Paris SG (1-0) samedi, la place de l'OM sur le podium est menacée par les Bretons. Battus par Clermont et tenus en échec à Troyes, les Marseillais ont besoin d'interrompre leur mauvaise série.

Lille s'est réveillé contre Clermont (4-0), mais le plus gros enjeu des matches de dimanche après-midi portait sur le bas du classement.

Les quatre "cancres", selon le mot de Pascal Dupraz, l'entraîneur des "Verts", comptaient tous 22 points avant de s'affronter deux par deux.

Saint-Étienne a signé son quatrième succès en L1 depuis l'arrivé du technicien savoyard sur le banc, une victoire fêtée comme une qualification en coupe d'Europe par un Chaudron plein.

Une demi-volée de Denis Bouanga, complètement couché pour marquer - il a même glissé - a suffi pour battre les Messins.

"On sait gagner les matches, on sait tenir un score, on espère que ça va continuer comme ça", s'est satisfait le buteur, au micro de Prime Video.

L'Estac aussi sait gagner et tenir, après avoir remonté l'OM à la dernière minute (1-1). Troyes n'avait pas eu un seul penalty en sa faveur de la saison, deux ont été sifflés dans le même match.

- Les Girondins derniers -

Si le premier a été mal tiré par Mama Baldé, le buteur Bissau-Guinéen a eu de la chance: Gaëtan Poussin a arrêté sa frappe, mais le ballon a roulé sous son corps et le gardien a envoyé lui-même le ballon dans le but d'un coup de talon malheureux.

Baldé était muet depuis la 11e journée, mais la disette de Lebo Mothiba, qui a transformé le second penalty, était bien plus longue. Blessé pendant un an et demi, le Sud-Africain n'avait plus marqué en L1 depuis décembre 2019!

Troyes (16e) et Saint-Étienne (17e) prennent donc trois longueurs d'avance sur leurs victimes et replongent Lorient, corrigé vendredi par Lyon (4-1), à la place de barragiste (18e). Les Girondins restent derniers.

Dans le haut du classement, les bonnes opérations sont un peu plus à l'Ouest. Rennes a battu le SCO (2-0), grâce à une volée de Benjamin Bourigaud ressemblant à celle du Portugais Jordao contre la France à l'Euro-1984, qui frappe le sol avant de lober le gardien, et une réalisation de son meilleur buteur, Gaëtan Laborde, son 14e en L1.

Nantes (6e) a battu Montpellier (2-0) sur la lancée de sa qualification pour la finale de la Coupe de France.

A l'Est, Strasbourg (5e) n'a pris qu'un point à Reims (1-1), la recrue champenoise suédoise Jens Cajuste égalisant... du genou (84e) après le magnifique but de Jean-Ricner Bellegarde (69e).

Lille (7e), reste au contact dans cette course à l'Europe grâce à son large succès sur Clermont, signé Renato Sanches.

Le Portugais a réussi deux passes décisives pour les deux Jonathan, Bamba et David, pour le premier but en 2022 du Canadien. Zeki Celik et Edon Zhegrova ont aggravé le score en fin de match.

De bon augure à dix jours du grand rendez-vous du Losc, contre Chelsea, en 8e de finale retour de Ligue des champions, où les "Dogues" doivent remonter deux buts (2-0).

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info