Ligue 1: très efficace, Nice confirme à Strasbourg

Publié le à Strasbourg (AFP)

Une semaine après son succès inaugural contre Lens (2-1), Nice l'a emporté (2-0) samedi à Strasbourg grâce à un doublé du Danois Kasper Dolberg et s'est emparé de la tête de la Ligue 1.

Redoutablement efficace à défaut d'être brillante, l'équipe azuréenne, qui s'est bien renforcée cet été, notamment en vue de la Ligue Europa qu'elle disputera à partir d'octobre, a confirmé qu'elle devrait lutter pour les places européennes cette saison.

Après Amine Gouiri, encore précieux samedi, lors de la première journée, c'est Dolberg qui, cette fois, a inscrit un doublé (37e s.p., 59e) pour mener les Aiglons vers la victoire .

Comme lors de la défaite à Lorient (3-1) le week-end dernier, le Racing a, lui, commis de grossières erreurs défensives et a été puni par son adversaire. Avec zéro point au compteur, les Strasbourgeois devront réagir lors de la prochaine journée, dans deux semaines à Saint-Etienne.

Malgré l'absence du kop alsacien, qui a préféré déserter la Meinau en raison de la capacité limitée à 5.000 personnes par le gouvernement suite à la pandémie de Covid-19, l'ambiance était pourtant très bonne dans l'antre strasbourgeoise.

La préfète du Bas-Rhin et de la région Grand Est, qui avait rejeté la demande de dérogation du RCSA d'augmenter la jauge à quelque 11.000 spectateurs, est venue s'assurer du respect des mesures de distanciation et des gestes barrière, peut-être dans l'optique de revoir sa position en vue du prochain match du Racing à domicile.

En début de rencontre, Nice a confisqué le ballon mais sans parvenir à se montrer dangereux alors que Strasbourg s'est créé des situations sur coups de pied arrêtés, comme ce coup franc de Kenny Lala qui est retombé juste derrière la barre transversale niçoise (25e).

Malgré une première période très difficile, marquée notamment par six avertissements contre eux, les Aiglons ont profité d'une erreur alsacienne pour prendre les devants sur penalty.

Après une mauvaise relance de Lionel Carole suivie d'un mauvais contrôle de Lamine Koné, le capitaine strasbourgeois a fauché Eddy Sylvestre dans la surface et permis à Dolberg de marquer son premier but de la saison (0-1, 37).

A la reprise, Strasbourg a de nouveau poussé pour trouver la faille, mais a manqué de précision, à l'image d'une reprise de volée dévissée de Majeed Waris (54e) ou d'une tête de Ludovic Ajorque juste au-dessus (57e).

Comme en première période, le RCSA s'est fait punir par l'OGCN sur une nouvelle erreur défensive: Gouiri a récupéré le ballon dans les pieds de Lala et son ouverture pour Dolberg, déviée par un Alsacien, a été conclue magistralement par le Danois d'un petit ballon piqué (0-2, 59e).

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info