Ligue Europa: humilié à domicile par West Ham, Lyon tombe de haut

Publié le à Lyon (AFP)

Déjà à la peine en championnat, Lyon a été éliminé en quarts de finale de la Ligue Europa après sa lourde défaite 3 à 0 jeudi à domicile face au club anglais de West Ham, lors du match retour (aller: 1-1).

Une déroute qui prive très probablement l'OL de sa dernière chance de se qualifier pour une coupe d'Europe la saison prochaine et qui a provoqué la colère des ultras lyonnais après la rencontre.

Certains d'entre eux sont sortis des Virages Nord et Sud pour secouer vigoureusement les barrières métalliques destinées à empêcher des envahissements de terrain, mais les stadiers et, selon le club, les leaders des kops sont parvenus à maîtriser les débordements empêchant ainsi l'intrusion de la pelouse.

L'OL, 10e de Ligue 1, va devoir maintenant trouver très vite la recette pour réussir en championnat ce qu'il n'a pas su faire en 31 journées s'il veut accrocher in-extremis une qualification européenne.

S'il échoue, le club rhodanien, qui a perdu ce jeudi soir son premier match en C3 en 2021-2022, ne disputerait pas de compétition européenne pour la deuxième fois en trois ans, ce qui ne serait pas sans conséquences économiques.

L'OL va déjà devoir surmonter cette immense déception européenne dès dimanche avec la réception de Bordeaux, 19e qui joue sa survie dans l'élite (17H05). Sinon la fin de saison risque d'être longue pour l'OL et ses supporters.

Pourtant, le résultat nul (1-1) obtenu à l'aller, le 7 avril à Londres, avait fait naître quelques espoirs même si les Lyonnais auraient pu faire mieux surtout en jouant à onze contre dix durant une mi-temps et avec un total de 23 tirs pour un seul but.

Dans un stade chauffé à blanc, l'OL a pourtant bien débuté et dominé la première période.

Mais son manque de réalisme chronique lui a coûté cher. Une fois de plus.

Karl Toko Ekambi, son meilleur buteur en Ligue Europa (6 buts), a trouvé le poteau droit d'Alphonse Areola dès la 5e minute avant que Moussa Dembélé ne manque une belle occasion sur un centre délivré de l'aile droite par Malo Gusto (10).

Enfin, une reprise de Toko Ekambi, après un nouveau centre de Gusto, a été arrêtée par Areola (27).

Sans doute, Lyon a-t-il laissé passer sa chance à ce moment là.

- Trois buts en dix minutes -

Déjà dès la 24e minute, une reprise de Jarrod Bowen avait raté le cadre après un centre de Michail Antonio avant que les Lyonnais ne se fassent surprendre sur un corner joué de l'aile gauche et repris de la tête par Craig Dawson.

Ce dernier s'est défait du marquage de Dembélé alors que Julian Pollersbeck, qui remplaçait Anthony Lopes blessé, s'est montré impuissant (38e, 1-0).

Six minutes plus tard, West Ham a assommé son adversaire avec un but de Declan Rice inscrit d'un tir du droit détourné par le jeune Castello Lukeba (44e, 2-0).

Dès le retour des vestiaires, Peter Bosz n'a pas eu d'autre choix que de faire entrer Lucas Paquetà, annoncé malade la veille, et le Brésilien Tetê, dernière recrue du club mais pas encore à son pic de forme, pour tenter de revenir.

Mais l'OL s'est fait contrer d'entrée avec un but de Bowen qui a ajusté Pollersbeck après avoir profité d'un mauvais placement de la défense lyonnaise (48e, 3-0).

Avec trois buts en dix minutes, West Ham a renvoyé Lyon aux insuffisances qu'il a affichées toute la saison.

Et les questions sur le maintien de son entraîneur Peter Bosz, la politique générale du club et le recrutement qui a affaibli l'équipe vont immanquablement se poser.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info