Mondial-2019: l'Irlande frappe fort, l'Angleterre en rodage

Publié le à Tokyo (AFP)

L'Irlande, auteur d'une performance accomplie dans le sillage d'un pack dévastateur face à l'Ecosse (27-3), a brandi ses envies de sacre, alors que l'Angleterre a rejoint dimanche les All Blacks et l'Australie parmi les équipes en rodage à la Coupe du monde.

Par ailleurs, la journée a débuté par la large mais peu convaincante victoire de l'Italie sur la Namibie (47-22).

Où en sont les enchaînements à mille temps, récités avec application en 2018 mais un peu portés disparus depuis ? Quel est l'état de forme du chef d'orchestre Jonathan Sexton ? Les Irlandais, auteurs d'un début d'année 2019 mitigé, ont levé certains doutes en inscrivant trois essais durant les 25 premières minutes, dans le sillage d'un pack dévastateur et chirurgical à proximité de la ligne adverse.

Ils ont assuré le point de bonus offensif dès la 56e minute, grâce au quatrième essai, marqué par l'ailier Conway.

- Sortie prématurée pour Sexton -

Seul bémol: Jonathan Sexton, l'aiguilleur du jeu irlandais, régulièrement blessé ces derniers mois, a quitté le terrain à la 58e minute. Auparavant, le meilleur joueur du monde 2018 s'était fait soigner au niveau des adducteurs dès le milieu de la première période et avait alors laissé la responsabilité du tir à Conor Murray.

Il "va bien", a assuré Joe Schmidt, le sélectionneur de l'Irlande après la rencontre.

Grâce à ce succès, la première place de la poule A semble promise aux Irlandais. Avec en vue un quart de finale face aux Springboks battus samedi par les All Blacks (23-13) et qui semblent destinés à la deuxième place de la poule B.

Les Irlandais devront quand même remporter leurs trois derniers matches face au Japon, à la Russie et aux Samoa pour s'assurer la première place.

Pour être certains d'accéder aux quarts de finale, les Ecossais, qui ont perdu leur 3e ligne Watson, touché à un genou, devront eux remporter leurs trois derniers matches face à ces mêmes adversaires.

Comme prévu, le rendez-vous avec le Japon, opportunément fixé lors de la dernière journée de la première phase, le dimanche 13 octobre, devrait constituer un véritable huitième de finale, dont le vainqueur devrait ensuite affronter les All Blacks.

- Eddie Jones "satisfait" de l'Angleterre -

L'Angleterre a elle assuré l'essentiel: la victoire assortie d'un point de bonus face aux Tonga (35-3).

Solide sur les fondamentaux (conquête, défense), le XV de la Rose a pêché sur le plan offensif, gâchant de nombreuses opportunités pour des fautes de main ou courses mal ajustées.

"Ca fait deux matches où on ne prend pas d'essai donc on peut être satisfait. On aimerait quand même être plus incisifs quand on a le ballon, mais ça viendra", a résumé le sélectionneur Eddie Jones.

Le prochain match, encore face à un adversaire modeste, les Etats-Unis, jeudi, devrait permettre de gommer ces scories, avant d'affronter les deux autres "gros" de la poule, l'Argentine, le 5 octobre puis la France, une semaine plus tard.

Avant l'entrée en scène des Anglais, l'Italie avait décroché un large succès (47-22) sur la modeste Namibie. Auteurs de sept essais, contre trois aux Namibiens, les Italiens ont déçu leur entraîneur Conor O'Shea. "Ce n'était pas vraiment joli à voir", a-t-il résumé.

Son capitaine Sergio Parisse s'est déclaré "pas content". Il n'a pas voulu s'attarder sur son entrée officielle dans le cercle fermé des joueurs ayant disputé 5 Coupes du monde.

"Honnêtement, a-t-il grincé, je ne pense pas à un quelconque accomplissement personnel. On sort juste d'un match qu'il était important de gagner. Et personne, dans les vestiaires, n'est content du contenu de cette rencontre."

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Même si cela ne vous enchante pas, vous devez vous plier aux exigences de votre activité.

Taureau

N’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un ami avant de prendre une décision.

Gémeaux

Ne vous mêlez pas systématiquement des affaires des autres. Balayez d’abord devant votre porte.

Cancer

Votre activité professionnelle revient au cœur de vos préoccupations. Vous êtes face à un choix.

Lion

Il n’est pas trop tard pour prendre une bonne résolution financière. Ne vous enfoncez pas davantage.

Vierge

L’ambiance familiale est au beau fixe et votre vie de couple harmonieuse. Que demander de plus ?

Balance

De nouveaux contacts vous ouvrent de belles perspectives dans votre cadre de travail. Vous pouvez les saisir sans crainte.

Scorpion

Vous constatez beaucoup de jalousie tout autour de vous. Vous préférez l’ignorer.

Sagittaire

Optimiste comme souvent vous pouvez l’être, vous vivez aujourd’hui l’instant présent sans vous poser de question.

Capricorne

Vous redoublez de vigilance dans votre cadre professionnel. Vous ne voulez pas prendre le risque de perdre un avantage.

Verseau

C’est le volet financier d’un contrat qui vous préoccupe aujourd’hui. Lisez bien entre les lignes.

Poissons

Vous avez une bonne concentration, idéal si vous devez faire preuve de précision, au travail ou dans une activité.

Notre sélection d'annonces