Monte-Carlo: Djokovic à terre

Publié le à Monte-Carlo (Principauté de Monaco) (AFP)

À cinq reprises, Alejandro Davidovich a plongé pour tenter de renvoyer des balles, mais c'est bien Novak Djokovic qui, à bout de forces, a mordu la poussière mardi dès son entrée en lice au Masters 1000 de Monte-Carlo.

L'Espagnol, 46e mondial, n'est jamais un bon adversaire pour commencer un tournoi. Encore moins lorsqu'il joue le feu. Et encore moins lorsque l'on n'a soi-même plus joué en compétition depuis des mois.

Le N.1 mondial en a fait l'amère expérience, lui qui n'a su dompter l'énergie, la vaillance ni le tennis de son adversaire face auquel il s'est incliné 6-3, 6-7 (5/7), 6-1 après 2h54 de combat.

"Il aurait pu gagner en deux sets, a estimé Djokovic. J'ai réussi à pousser le match dans un troisième set, mais là je me suis effondré physiquement. Je ne pouvais plus bouger".

En outre, il a commis trop de fautes directes (45 au total), à l'image de la treizième qui a offert la première manche à Davidovich.

Le Serbe s'est ainsi retrouvé mené 6-3, 3-0 après avoir concédé cinq jeux d'affilée et au terme d'un jeu de service de son adversaire de 14 minutes sur lequel il n'a su convertir aucune des cinq balles de break obtenues.

Deux jeux plus tard, il expédiait une volée haute de coup droit au-delà du couloir, laissant son coach Goran Ivanisevic totalement effaré. Cette erreur offrait une balle de break à Davidovich qui s'est empressé de la convertir sur une superbe contre-amortie pour mener 4-2.

Djokovic n'a pas baissé les bras, mais Davidovich s'est battu comme un diable, effectuant des plongeons jusqu'à se faire des égratignures. Saignant légèrement de la main droite et du genou gauche, il a dû se faire soigner sur le court.

- Objectif Roland -

Mais les deux joueurs en sont arrivés au tie-break et l'Espagnol s'est retrouvé à deux points du match (5 points à 4). Djokovic a alors aligné trois points d'affilée et conclu sur un superbe passing-shot de coup droit qui a fait se lever le public. Lui-même, après quelques secondes à toiser les spectateurs la main à l'oreille pour écouter la clameur, a ensuite poussé un de ses hurlements de rage.

Revenu de justesse à un set partout, il n'en avait pas pour autant fait basculer la partie puisque Davidovich a immédiatement fait un nouveau break pour mener 2-0, puis encore un pour mener 4-1 et un ultime pour s'imposer sur sa seconde balle de match.

"C'est décevant de perdre un match et de se sentir comme ça sur un court, mais je ne vais pas m'arrêter là, je vais continuer à travailler et j'espère parvenir à ma meilleure forme pour Roland-Garros, c'est mon grand objectif de la saison sur terre", a souligné le tenant du titre Porte d'Auteuil.

- "Du temps" -

Il jouait son quatrième match sur le circuit, après les trois à l'ATP 500 de Dubaï en février, depuis sa défaite en demi-finales des Masters à la mi-novembre 2021. À la fin de la saison dernière, il avait également atteint les demi-finales de la Coupe Davis avec la Serbie. Puis, en raison de son refus du vaccin anticovid, il n'a pas pu jouer l'Open d'Australie ni les Masters 1000 d'Indian Wells et de Miami.

"Je savais qu'il me faudrait du temps pour être à mon meilleur niveau sur terre battue, ça a toujours été le cas historiquement: je n'ai jamais bien joué les tournois d'ouverture de la saison sur terre", a-t-il estimé.

Cette élimination au 2e tour est son plus mauvais résultat à Monte-Carlo depuis 2016, lorsqu'il avait cédé à ce stade face au Tchèque Jiri Vesely. Mais depuis son deuxième titre en 2015, le Serbe n'y a effectivement plus dépassé les quarts.

De son côté, Davidovich savourait l'issue de ce "gros combat", la plus belle victoire de sa carrière.

"Je savais qu'il n'avait pas beaucoup joué cette année et que je devais prendre confiance dès le début", a commenté l'Espagnol de 22 ans qui affrontera au prochain tour le Britannique Daniel Evans (27e), demi-finaliste l'an dernier, ou le Belge David Goffin (47e).

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info