Monte-Carlo: "J'étais complètement à court d'énergie", regrette Djokovic

Publié le à Monte-Carlo (Principauté de Monaco) (AFP)

Novak Djokovic a expliqué sa défaite mardi au 2e tour du Masters 1000 de Monte-Carlo par une soudaine et violente perte d'énergie, lui qui ne jouait que son quatrième match de l'année, tout en reconnaissant la supériorité d'Alejandro Davidovich.

QUESTION: Etes-vous déçu ou estimez-vous que cette défaite est normale au vu de votre manque de compétition ?

REPONSE: "Bien sûr je suis déçu, personne n'aime perdre. Nous sommes des athlètes professionnels, c'est notre boulot d'entrer sur un court pour essayer de gagner. Mais je n'ai pas aimé la façon dont je me suis senti dans le troisième set. J'étais complètement à court d'énergie, je ne pouvais pas tenir l'échange. Sur terre, si on ne peut pas tenir l'échange parce qu'on ne sent plus ses jambes, c'est mission impossible. Je n'aime pas ce sentiment, mais nous allons voir avec mon équipe pourquoi je me suis senti comme ça et on va reprendre à zéro. J'espère que je serai mieux la semaine prochaine à Belgrade. Je veux féliciter Alejandro, il était le meilleur des deux joueurs. Il a réussi à trouver un meilleur rythme dans les deux premiers sets. Moi, j'étais sur le fil pendant tout le match, je courais après le résultat."

Q: Si vous pouviez revenir au début de l'année, que feriez-vous différemment?

R: "Je ne joue pas à ce jeu des +si+. C'est décevant de perdre un match et de se sentir comme ça sur un court. Mais je ne vais pas m'arrêter là, je vais continuer à travailler et j'espère parvenir à ma meilleure forme pour Roland-Garros, c'est mon grand objectif de la saison sur terre. Je savais qu'il me faudrait du temps pour être à mon meilleur niveau sur terre battue, ça a toujours été le cas historiquement: je n'ai jamais bien joué les tournois d'ouverture de la saison sur terre. Mais c'est comme ça, je dois l'accepter et continuer de travailler."

Q: Outre les difficultés physiques, comment vous êtes-vous senti sur le plan du mental ?

R: "J'ai toujours pensé que j'allais revenir dans le match et le remporter, même si les choses tournaient mal sur le court et en particulier physiquement. Dans ces circonstances, il faut travailler deux fois plus. Je m'attendais à ce que ce match soit difficile, que ce soit un combat physique, et c'est ce qu'il a été. Malheureusement, ma semaine s'arrête là et je dois essayer d'être optimiste et de me construire pour Roland-Garros où je veux être au top."

Propos recueillis en conférence de presse

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info