Mory Ducros, un champion de la messagerie qui patauge dans un marché en crise

Publié le à Paris (AFP)

Numéro deux français du transport de colis, Mory Ducros est le fruit de plusieurs restructurations qui ne lui ont pourtant pas permis d'affronter la crise économique et la guerre des prix qui font rage dans le secteur.

"Dans la messagerie, il y a beaucoup d'acteurs et une concurrence accrue", deux facteurs capables d'exacerber les difficultés générales des transporteurs français, a expliqué à l'AFP Nicolas Paulissen, le patron de la Fédération nationale des transporteurs routiers (FNTR).

A cet égard, celles rencontrées par Mory Ducros, dont le dépôt de bilan est l'un des plus importants enregistré en France depuis la faillite de Moulinex en 2001, ne sont pas neuves.

Le groupe, dans sa configuration actuelle, est issu de l'absorption morose de l'entreprise de messagerie Ducros Express par le transporteur Mory au 1er janvier dernier. Mais dès avant cette fusion, les deux sociétés ne respiraient pas vraiment la santé.

Ducros Express est né en 2010 de l'activité malade de DHL Express France, qui a cédé sa messagerie au fonds d'investissements français Arcole Industries. Ce fonds spécialisé dans le retournement d'entreprises en difficulté, a également acquis la branche messagerie du groupe Mory en 2011, après le redressement judiciaire du transporteur.

Pour autant, le rapprochement des deux acteurs de la messagerie n'a pas dissipé les nuages noirs qui pèsent sur le secteur. Mory Ducros a ainsi perdu 79,5 millions d'euros lors de son dernier exercice, qui a duré exceptionnellement seize mois et s'est achevé le 31 décembre 2012, pour un chiffre d'affaires de 765,5 millions.

Les dettes d'exploitation de l'entreprise s'élevaient, elles, à 202,7 millions d'euros à la fin de l'an dernier, selon les comptes récemment déposés au greffe du tribunal de commerce de Pontoise, que l'AFP a pu consulter. Ces derniers mois, Mory Ducros a vu le nombre de ses agences en France passer de 115 à 84.

Environ 1.500 entreprises en moins chaque année

Environ 1.500 entreprises en moins chaque année

"Depuis 2008, la crise économique et industrielle a entraîné une baisse des volumes et une chute des taux de fret", analyse une source proche du dossier. Avec le grand nombre d'acteurs présents sur le marché de la messagerie, ces difficultés ont entraîné "une guerre tarifaire intense" qui compresse des marges déjà faibles, poursuit-elle.

"Il faut remettre les difficultés que traverse Mory Ducros dans le contexte que traverse le secteur du transport routier depuis 2008", confirme Nicolas Paulissen à la FNTR.

Entre 2007 et 2012, les défaillances de transporteurs routiers ont augmenté de plus de 27%, selon les chiffres officiels de la FNTR. "Cela équivaut à environ 1.500 entreprises" qui mettent la clé sous la porte chaque année, souligne Nicolas Paulissen.

Au sein de cette sévère dépression, le transport de colis est particulièrement touché. Ces dernières années, la messagerie a assisté au rachat de nombreux géants du secteur. Le français Sernam, acquis par Geodis (branche de la SNCF), ou Kiala, avalé par l'américain UPS, ne sont que quelques exemples.

"Cette conjoncture très défavorable affecte gravement des réseaux aux coûts fixes nécessairement importants, comme celui de Mory Ducros", reprend la source proche du dossier.

Arcole Industries, l'actionnaire principal de l'entreprise, travaille avec le gouvernement pour trouver un repreneur, a annoncé la direction vendredi. Des candidats ont déjà exprimé leur intérêt, mais une reprise pourrait conduire Mory Ducros vers "un autre périmètre d'activité", a détaillé la même source.

En attendant, l'inquiétude règne dans le secteur des transports, et notamment à la FNTR où on assure "suivre le dossier Mory de près".

"Ce qui nous inquiète beaucoup, ce sont également les conséquences des difficultés de Mory pour les sous-traitants. Ce sont des difficultés qu'on a déjà vécues avec la disparition de Sernam, qui a eu un impact important sur environ 2.000 à 3.000 PME", conclut Nicolas Paulissen.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous êtes beaucoup trop susceptible avec votre partenaire. Ce dernier pourrait se lasser très vite.

Taureau

Méfiez-vous des propositions professionnelles. Elles semblent satisfaire ceux qui vous les soumettent.

Gémeaux

Ne vous attardez plus sur des détails qui n’ont vraiment pas beaucoup d’importance. Vous perdez votre temps.

Cancer

Un ancien projet refait surface. Vous avez cette fois-ci toutes les cartes en main pour le mener à terme.

Lion

Vous prenez du temps pour vous. Vous en avez besoin après vous être pas mal démené pour votre entourage.

Vierge

Vous vous laissez facilement charmer par les autres. Vous adorez que l’on s’intéresse à vous.

Balance

Vous prenez une grande décision familiale. La période est par ailleurs propice aux grandes discussions, aux mises au point.

Scorpion

Vous misez tout sur la sécurité financière. Vous ne voulez plus être pris au dépourvu en cas de difficulté.

Sagittaire

Vous faites le maximum pour assumer vos responsabilités familiales tout en préservant l’intimité avec votre partenaire.

Capricorne

Vous êtes animé par un bel esprit de compétition. Vous avancez vite et bien dans votre cadre de travail.

Verseau

Certaines personnes tentent de vous imposer leur volonté. Vous ne cédez à aucune forme de pression.

Poissons

Une bonne discussion peut arranger bien des choses si vous vous sentez contrarié. Ne gardez rien pour vous.

Notre sélection d'annonces