MotoGP: Bagnaia s'impose en Italie, Quartararo conforte sa place de leader

Publié le à Mugello (Italie) (AFP)

Francesco Bagnaia (Ducati) a remporté sur ses terres le Grand Prix d'Italie dimanche sur le circuit du Mugello devant le Français Fabio Quartararo (Yamaha), champion en titre qui conforte sa place de leader au Championnat du monde MotoGP.

L'Espagnol Aleix Espargaro (Aprilia), dauphin de Quartararo au championnat, complète un podium identique à celui du Grand Prix d'Espagne il y a un mois.

Le sextuple champion du monde espagnol Marc Marquez a lui terminé 10e, avant de faire une longue pause pour se faire de nouveau opérer de son bras droit, fracturé à l'été 2020.

Les jeunes Italiens qui avaient brillé en qualifications samedi pour truster la première ligne sur la gille de départ (Di Giannantonio, Bezzecchi, Marini) n'ont pas résisté longtemps face à l'appétit de Bagnaia, bien décidé à se racheter à domicile après sa bourde de pilotage couplée d'une chute il y a deux semaines au Mans.

Parti en deuxième ligne (5e), "Pecco" Bagnaia a mis quelques tours à trouver le bon régime sur sa Ducati officielle pour remonter progressivement vers l'avant.

Après huit tours (sur 23), l'Italien de 25 ans a pris la tête pour ne plus la lâcher, allant conquérir sa sixième victoire en MotoGP, devant des tifosi qui n'en attendaient pas moins.

- "Départ incroyable" de Quartararo -

"C'est incroyable de gagner ici, je n'ai déjà plus de voix...", a-t-il savouré à l'arrivée dans le parc fermé.

"Ce n'est pas le meilleur départ, j'ai freiné un peu tard, mais je suis content d'avoir gagné à la maison. (Au Mans), on était aussi forts mais on n'a pas eu de chance", a-t-il ajouté.

Dans son sillage, Quartararo, également parti de la deuxième ligne (6e), a lui joliment remonté toutes les Ducati qui le précédaient pour défendre une belle deuxième place, en maintenant une menace constante sur Bagnaia.

Belle conclusion d'un week-end qui avait débuté au petit trot, avec des temps décevants en essais et un "manque de feeling" sur la selle pour le vainqueur de l'édition 2021 au Mugello.

"C'était la meilleure course de ma carrière, j'ai fait un départ incroyable", a souri le champion du monde en titre.

"Je me sentais mal tout le week-end. Mais je m'étais dit que je n'avais rien à perdre, je me sens heureux", a ajouté le Niçois.

Quartararo (122 pts) conforte sa place de leader au classement du Championnat du monde avec désormais huit points d'avance sur Aleix Espargaro (114 pts).

- Record de vitesse -

Tous deux en profitent pour creuser l'écart au général en profitant notamment de la chute d'Enea Bastianini (3e avec 94 pts).

L'autre Français Johann Zarco (Ducati-Pramac) a lui échoué au pied du podium (4e), mais sans trop de regrets en tant que premier pilote d'une écurie privée.

"J'ai essayé de rester tout près pour tenter de doubler Aleix (Espargaro), mais c'était très difficile, je n'ai pas trouvé l'espace. Je manque le podium, mais ça reste une bonne course. Je suis en progrès", s'est-il félicité.

Le Grand Prix d'Italie a été l'occasion pour l'Espagnol Jorge Martin (13e), coéquipier de Zarco, de battre le record de vitesse absolu en MotoGP en étant flashé à 363,6 km/h, mieux que les 362,4 atteints en 2021 par Zarco lui-même et Brad Binder.

Dans la catégorie Moto 2, la pépite espagnole Pedro Acosta (KTM) a lui battu un record de précocité, détenu jusque là par son illustre compatriote Marc Marquez, en devenant le plus jeune pilote à gagner une course dans cette catégorie, à 18 ans et 4 jours.

De quoi confirmer les fortes attentes entourant ce prodige, déjà le plus jeune à avoir remporté le titre de champion du monde de Moto 3 la saison dernière.

En Moto 3, la victoire s'est jouée dans un mouchoir au terme d'une course mouvementée, avec les trois premiers se tenant en 33/1000e sur la ligne. L'Espagnol Izan Guevara (Valresa) est passé en tête mais a été déclassé pour avoir pris une trajectoire trop large dans le dernier tour, laissant la victoire à son compatriote et coéquipier Sergio Garcia.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info