Nicaragua : reprise du dialogue politique après la libération d'opposants

Publié le à Managua (AFP)

Une première réunion de "négociations" entre le gouvernement du président nicaraguayen Daniel Ortega et l'opposition s'est ouverte mercredi pour tenter de trouver une issue à la crise politique, quelques heures après la libération d'une centaine d'opposants.

La réunion a commencé à huis clos vers 10H30 locales (16H30 GMT) dans une ambiance "normale" sur un campus universitaire à une quinzaine de kilomètres au sud de Managua, a indiqué un porte-parole de l'organisation patronale COSEP, qui participe à la délégation de l'opposition.

Des photos fournies par l'organisation patronale montrent les deux délégations autour d'une même table: six représentants du gouvernement, et autant de l'opposition, ainsi que le cardinal-archevêque de Managua, Leopoldo Brenes, présent en qualité de médiateur.

Une première série de discussions, également sous la médiation de l'Eglise catholique, avaient été suspendues en juin par le gouvernement.

Peu avant, des dizaines d'opposants emprisonnés pour avoir participé aux manifestations anti-gouvernementales en avril ont été libérés, a annoncé une ONG.

"On parle d'une centaine de personnes libérées", a dit à l'AFP Marcos Carmona, le président de la Commission permanente des droits de l'homme (CPDH), une ONG de défense des droits humains. L'identité et le nombre exact des personnes libérées n'étaient pas encore connu avec exactitude, mais les principaux opposants détenus restaient emprisonnés.

Aucune source officielle n'a confirmé ces libérations. Plus de 700 opposants ont été emprisonnés au moment de la répression, selon des organisations de défense des droits humains.

La plateforme de l'opposition, l'Alliance civique pour la Justice et la Démocratie (ACDJ) -- réunissant patronat, société civile, paysans et étudiants -- avait posé comme préalable à la réouverture des négociations avec le gouvernement la libération de tous les opposants emprisonnés et le rétablissement des libertés de la presse, d'expression et de manifestation.

Elle devrait également proposer la participation de "garants internationaux" tels que l'Organisation des Etats américains (OEA) et l'ONU, a annoncé à l'AFP Mme Azahalea Solis, membre de la délégation de l'opposition.

De son côté, le gouvernement n'a pas révélé quelles seront ses propositions, même si le président Ortega, en annonçant la reprise du dialogue, a insisté sur la nécessité de redresser l'économie, gravement mise à mal par la crise.

En 2018, le PIB a reculé de 4% tandis que plus de 300.000 emplois ont été perdus au Nicaragua. Les chefs d'entreprise prévoient pour cette année une chute allant jusqu'à 11% du PIB, provoquant une contraction encore plus sévère de l'emploi.

- "Corde au cou" -

La vice-présidente Rosario Murillo, qui est également l'épouse de Daniel Ortega, a quant à elle appelé à "laisser en arrière les dures expériences (...) en arrachant et en éloignant de nos vies les sentiments négatifs" pour "vivre avec amour et espérance", selon le registre politico-mystique dont elle est coutumière.

Outre l'emprisonnement de centaines d'opposants, la crise politique, qui a commencé le 18 avril 2018 par des manifestations contre le gouvernement, a fait plus de 325 morts, pour la plupart dans les rangs de l'opposition, selon les organisations de défense des droits de l'Homme.

Des dizaines de milliers de Nicaraguayens ont également pris le chemin de l'exil, tandis que les médias indépendants ont été la cible de harcèlement, de menaces et d'arrestations.

L'ancien guérillero Daniel Ortega, 73 ans, dénonce une tentative de putsch de l'opposition avec le soutien de l'Eglise et de Washington.

Les opposants, qui l'accusent d'avoir instauré une dictature, réclament son départ ainsi que celui de son épouse, des réformes politiques et la convocation de nouvelles élections avant le terme prévu de 2021.

"Ortega a accepté de reprendre le dialogue parce que la résistance civile continue fermement, à cause de son isolement international et de la situation (de crise) au Venezuela, et parce que l'économie est en chute libre", selon Azahalea Solis.

Dans le contexte des fortes pressions exercées par les Etats-Unis sur le gouvernement du président vénézuélien Nicolas Maduro, Donald Trump a affirmé la semaine dernière que "les jours du communisme étaient comptés au Venezuela, mais aussi au Nicaragua et à Cuba".

"L'affaiblissement de Maduro affaiblit Ortega", estime l'ex-guérillera sandiniste Dora Maria Tellez, pour qui le président nicaraguayen s'assied à la table de négociations avec "la corde au cou".

Pour Luis Carrion, un ex-commandant de la guérilla passé à l'opposition, l'objectif de Daniel Ortega est de "briser son isolement et d'éviter les sanctions internationales, pour préserver son pouvoir et se maintenir à la présidence jusqu'en 2021".

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous serez plus jaloux et possessif vis-à-vis de votre partenaire. Ce dernier n’appréciera qu’à moitié.

Taureau

Après avoir tout entrepris pour ne pas céder à la tentation d’un achat, il est possible que vous craquiez d’ici ce soir.

Gémeaux

Méfiez-vous des personnes un peu trop attentionnées ou subitement plus gentilles.

Cancer

Vous ne pouvez éviter un désaccord avec un collègue de travail. Vous n’êtes pas prêt à faire une concession.

Lion

Vous refusez de faire le jeu de vos adversaires. Vous prenez vos distances si une situation ne vous convient pas.

Vierge

Vous êtes prêt pour un rendez-vous professionnel important ou ravi de vous voir confier de nouvelles responsabilités.

Balance

Vous pouvez compter sur une bonne stabilité financière. Vous voyez plus clair dans votre budget.

Scorpion

Vous êtes en pleine remise en question. Vous estimez devoir changer pas mal de choses dans votre vie.

Sagittaire

Un détail vous préoccupe toute la journée. Votre entourage ne comprend pas votre attitude.

Capricorne

Vous attendez une somme d’argent qui n’arrive pas assez vite à votre goût. Vous essayez d’en comprendre la raison.

Verseau

Rien ne vous atteint aujourd’hui. Vous dégagez même une certaine indifférence. Il vous plaît d’en jouer.

Poissons

Vous vous faites beaucoup d’illusions ou vous vous inventez des histoires. Vous rêvez votre vie.

Notre sélection d'annonces