"Nous nous battrons jusqu'au bout", jure le président ukrainien devant les députés britanniques

Publié le à Londres (AFP)

"Nous nous battrons jusqu'au bout", a déclaré mardi le président ukrainien Volodymyr Zelensky, invoquant l'ancien Premier ministre britannique Winston Churchill, dans une allocution émouvante, par lien vidéo depuis Kiev, devant le parlement britannique.

Le président ukrainien, en tee-shirt kaki et assis près d'un drapeau ukrainien, a lu son texte devant une chambre des Communes pleine à craquer, écouté avec attention par les députés qui se sont ensuite levés pour une ovation.

Depuis le premier jour de l'invasion russe, "nous n'avons pas dormi. Nous nous sommes tous battus pour notre pays, avec notre armée", a-t-il déclaré.

"Nous n'abandonnerons pas et nous ne perdrons pas", a-t-il déclaré, faisant le récit de l'invasion russe jour après jour. "Nous nous battrons jusqu'au bout, en mer, dans les airs. Nous continuerons à nous battre pour notre terre, coûte que coûte, dans les forêts, dans les champs, sur les rives, dans les rues", a-t-il déclaré.

Ce discours faisait écho à celui de Winston Churchill à la Chambre des communes en juin 1940, après que les forces britanniques eurent été forcées de se retirer de France face à l'attaque nazie allemande.

Tout en remerciant les pays occidentaux pour leurs sanctions contre la Russie, M. Zelensky a noté que l'OTAN n'avait pas accédé à sa demande d'imposer une zone d'exclusion aérienne au-dessus de l'Ukraine. "Mais s'il vous plaît, augmentez la pression des sanctions contre ce pays. Et s'il vous plaît, reconnaissez ce pays comme un État terroriste. Et s'il vous plaît, faites en sorte que notre ciel soit sûr", a-t-il supplié.

- "Touché le coeur de chacun" -

En réponse, le Premier ministre Boris Johnson a déclaré que "jamais auparavant, au cours de tous nos siècles de démocratie parlementaire, la Chambre n'avait écouté une telle allocution".

Le président Zelensky "a touché le cœur de chacun dans cette Assemblée", a-t-il déclaré, promettant que l'Occident était déterminé à poursuivre ses livraisons d'armes à l'Ukraine et ses sanctions envers la Russie.

"Nous emploierons toutes les méthodes que nous pouvons - diplomatiques, humanitaires et économiques - jusqu'à ce que Vladimir Poutine échoue dans cette entreprise désastreuse et que l'Ukraine soit à nouveau libre", a ajouté le dirigeant conservateur.

M. Zelensky s'exprimait peu après l'annonce du gouvernement britannique que le Royaume-Uni allait arrêter d'ici fin 2022 les importations de brut et produits pétroliers russes en réaction à l'invasion de l'Ukraine.

Le président ukrainien s'entretient tous les jours avec des dirigeants occidentaux depuis que la Russie a envahi son pays le 24 février.

Le 5 mars, il s'est adressé aux élus du Congrès américain par vidéoconférence pour demander une aide financière et des avions de fabrication soviétique dont disposent encore des pays d'Europe orientale et que maîtrisent les pilotes ukrainiens. Le président Zelensky a réclamé à cette occasion un durcissement des sanctions économiques contre la Russie, notamment un embargo sur les importations de pétrole et de gaz russes, ce qu'a décrété mardi le président américain Joe Biden.

Lors de son discours au Parlement britannique, le président ukrainien, qui a été comédien avant de devenir président, a aussi fait référence au dramaturge William Shakespeare.

"La question pour nous maintenant est d'être ou de ne pas être", a-t-il déclaré. "Maintenant, je peux vous donner une réponse définitive : c'est d'être."

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info