Nouveau héros des Britanniques, "Captain Tom" fête ses 100 ans

Publié le à Londres (AFP)

Devenu un héros aux yeux des Britanniques en collectant des sommes record pour les soignants, l'ancien combattant Tom Moore fête ses 100 ans jeudi, une journée aux allures de célébration nationale en pleine pandémie de nouveau coronavirus.

Souffler 100 bougies est toujours un événement mais pour "Captain Tom", la fête prend des proportions impressionnantes. Ses inlassables allers-retours réalisés à l'aide de son déambulateur, médailles épinglées sur sa veste, ont mis du baume aux Britanniques qui paient un lourd tribut avec plus de 26.000 morts sans amorce de déconfinement en vue.

Un train à grande vitesse a été nommé d'après lui, un message d'anniversaire orne toutes les lettres envoyées du Royaume-Uni cette semaine et le quotidien The Telegraph a consacré un article à son style vestimentaire (veste et cravate impeccables pour ses sorties en public).

Pour le jour J, jeudi, des avions de la Royal Air Force généralement déployés pour des événements commémoratifs de la Seconde guerre mondiale, voleront en son honneur.

Le retraité originaire du Yorkshire (nord de l'Angleterre) a aussi reçu plus de 125.000 cartes d'anniversaire envoyées du monde entier, de quoi remplir le vaste hall de l'école de son petit-fils Benjie. Parmi les expéditeurs, le prince William ou le capitaine de l'équipe de football anglaise Harry Kane ainsi que des milliers d'enfants qui lui ont envoyé leurs plus beaux dessins.

La parade aérienne "devait être une surprise", a expliqué mardi sur Twitter le ministre des Transports, Grant Shapps, mais devant l'immense intérêt médiatique, le gouvernement a dû confirmer les rumeurs.

L'heure de ce survol n'a cependant pas été communiquée pour éviter tout rassemblement de foules en cette période de pandémie.

- Numéro un des charts -

Le 6 avril, "Captain Tom" s'était lancé le défi de collecter 1.000 livres pour des associations liées au service public de santé, le NHS.

Lui même s'était fixé comme objectif de parcourir 100 fois la largeur de 25 mètres de son jardin. Il voulait ainsi rendre hommage aux soignants qui l'avaient guéri du cancer et d'une fracture de la hanche.

Dix jours plus tard, "Captain Tom" a accompli les dernières mètres de son parcours, appuyé sur son déambulateur, entre deux rangées de militaires au garde à vous.

Entre temps, la générosité du public a dépassé toutes ses attentes et sa collecte approchait mercredi soir les 30 millions de livres en ligne, soit 33 millions d'euros.

Depuis, cet ingénieur de formation qui a servi en Inde et en Birmanie est devenu une véritable légende vivante, loué par le gouvernement comme une "source d'inspiration" pour le pays, en cette période de crise sans précédent.

L'académie Guinness lui a décerné "le record du monde de la personne seule ayant récolté le plus d'argent lors d'une marche caritative", saluant un "indomptable homme de 99 ans (qui) mérite à juste titre sa place dans les livres d'histoire".

Mais le grand-père ne s'est pas arrêté là et a cherché un nouveau moyen de récolter des fonds pour les soignants. Il a repris avec l'artiste britannique Michael Ball et les chœurs du NHS "You'll never walk alone" ("Tu ne marcheras jamais seul"), chanson tirée d'une comédie musicale d'après-guerre devenue un hymne des supporters de football, et désormais un symbole d'entraide en ces temps de pandémie.

A peine commercialisé, le titre s'est classé en première position du classement britannique pour les singles.

"Nous sommes extrêmement fiers de la façon dont la nation a pris grand-père dans son cœur", a témoigné son petit-fils de 16 ans, Benjie. "Les mots ne peuvent pas exprimer à quel point c'est mon idole", a-t-il dit.

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info